PARTAGER

On peut l’aimer ou le détester, mais il fait les choses à sa manière. Désormais libéré des contraintes et de la réserve liées au poste de sélectionneur national, le Belge a libéré sa voix en s’en prenant à Samuel Eto’o.

Alors qu’il a été récemment nommé directeur sportif du Kv Ostende, un club de première division de Belgique, le technicien belge a commenté le retour des ex-bannis et auto-exclus de la sélection nationale. Et il n’a pas raté Samuel Eto’o. «Sans ces soi-disant titulaires, tout le monde se donnait à fond et nous avons gagné la Can. Maintenant qu’ils sont de retour, ce sera de nouveau olé olé», assène Hugo Broos dans Sport/Foot Magazine. Qui poursuit : «Je peux vous dire avec certitude que ce n’est pas le coach qui a décidé de les rappeler, sa sélection a été corrigée. Samuel Eto’o a à nouveau énormément d’influence et ses petits copains sont de retour en Equipe nationale». L’ancien capitaine des Lions Indomptables appréciera.

Justice : Eto’o perd deux maisons à Majorque
Et concernant toujours Samuel Eto’o, selon sportpari.cm, il a perdu une partie de ses biens sur l’île de Majorque en Espagne le mois dernier. Pour mémoire, l’ancien capitaine des Lions Indomptables a évolué dans le club local, avant son transfert au Fc Barcelone. L’attaquant camerounais a vu le Tribunal de commerce numéro 8 de Barcelone convoquer la vente aux enchères de ses bâtiments luxueux, dont l’un à Son Vida et l’autre à Costa d’En Blanes, à Calvià. Selon le journal El Confidential, la première est une villa avec piscine à Son Vida, de plus de 600 mètres carrés répartis sur trois étages. Le Tribunal a fixé une valeur d’adjudication de 1,5 million d’euros. Le second est un appartement de 90 mètres carrés situé à Costa d’en Blanes dans le cadre d’un développement résidentiel appelé Residential Portal Palma. La vente aux enchères commence à 226 mille euros.
Eto’o a perdu ces deux maisons après les nombreux problèmes qu’il a eu avec Mesalles qui est devenu son homme de confiance. La société Bulte 2002, qui appartenait initialement à 99,97% au Camerounais et possédait des propriétés immobilières à Majorque, en Catalogne et au Cameroun, passa aux mains de l’agent cinq ans plus tard. Bulte 2002 a de nombreux créanciers et est en train de liquider ses actifs ; d’où la vente de ses propriétés à Son Vida et Costa d’En Blanes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here