PARTAGER

Il n’y a plus de fâcherie dans la Tanière des Lions Indomptables de football, installée depuis le mardi 24 janvier 2017 à l’hôtel Héliconia de Moanda, proche de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ougoué dans le Sud du Gabon.

Après environ 48 heures de bouderie, les joueurs de l’Equipe nationale ont finalement accepté tard dans la nuit de lundi au mardi 31 janvier, d’empocher chacun une somme de trois millions de F Cfa qui représente la prime de qualification pour les demi-finales de la Can Gabon 2017 de football. Mais, avant de décharger ce montant qu’ils estiment très modique, le capitaine Benjamin Moukandjo et ses camarades ont reçu la promesse de Philemon Yang, le Premier ministre, chef du Gouvernement camerounais, que leurs revendications relatives à l’augmentation de cette prime et éventuellement les primes de qualification pour la finale et même de victoire en finale de la Can 2017 seront sérieusement étudiées. Cet engagement des pouvoirs publics a été transmis aux joueurs par le ministre des Sports et de l’Education physique, Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt, qui présidait la réunion à l’issue de laquelle un accord a été trouvé.
Rappelons que depuis la qualification de l’Equipe du Cameroun pour le second tour de la phase finale de la Can Gabon 2017, les joueurs sont en désaccord avec leurs dirigeants sur les montants des primes. Les sommes querellées étaient pourtant connues de tous avant le coup d’envoi de la Can 2017.

Le président de la Fécafoot sur les défections : «Ce serait une mauvaise décision de ne plus les sélectionner»

Le président de la Fecafoot est revenu sur la situation des joueurs ayant boudé l’Equipe nationale avant la Can. «Ce serait une mauvaise décision de dire qu’on n’appellera plus les joueurs qui ont refusé de venir. Ce sont des Camerounais qui ont pensé à un moment donné préserver leur acquis plutôt que de venir jouer une Can tombée au même moment qu’ils devaient défendre leurs places respectives en club. Il faut les rencontrer, en discuter, voir s’ils restent motivés à défendre les couleurs de leur pays et seulement sur cette base, prendre une décision», a déclaré Tombi A Roko. En rappel, huit joueurs pré-convoqués par le sélectionneur ont préféré, pour diverses raisons, rester en club.

Cameroon-Info.Net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here