PARTAGER

Considérés comme des cadres mais pas retenus par le nouveau sélectionneur du Cameroun Clarence Seedorf, Christian Bassogog et Benjamin Moukandjo paient leur présence dans le championnat chinois, jugé pas suffisamment compétitif par le technicien.

Fraîchement nommé sélectionneur du Cameroun, Clarence Seedorf a dévoilé en début de semaine sa première liste de 23 joueurs retenus pour le match face aux Comores le 8 septembre. En se passant du meilleur joueur de la Can 2017 Christian Bassogog (Henan Jianye) et de Benjamin Moukandjo (Beijing Renhe), capitaine durant la compétition, le Néerlandais a fait des choix forts à l’encontre des deux joueurs, exilés dans le championnat chinois. En conférence de presse, l’ancien milieu de terrain a ensuite justifié ses choix.

«Les bons jeunes joueurs n’évoluent pas en Chine ou en Asie»
S’il assure ne fermer la porte à personne, le Batave ne s’en cache pas, les joueurs évoluant dans des championnats exotiques n’auront pas sa priorité. «Les bons jeunes joueurs n’évoluent pas en Chine ou en Asie», a lancé le néo-sélectionneur. «Les joueurs doivent comprendre que s’ils cherchent des contrats plus lucratifs, ils perdent leurs chances de jouer en Equipe nationale. Mais nous ne fermons la porte à personne, nous voulons des joueurs disciplinés et travailleurs, et si quelqu’un se trouve au Moyen-Orient et qu’il peut apporter à l’équipe, nous le ferons venir.» Un message qui s’adresse par exemple aussi à Sébastien Siani, désormais joueur d’Al Jazeera aux Emirats arabes unis.
Sur le plateau de la CRTV, le sélectionneur-adjoint Patrick Kluivert a ensuite cherché à arrondir les angles. «Effectuer 12 heures de vol à l’aller et 12 heures de vol au retour pour un match c’est énorme», a-t-il justifié à propos des absences de Bassogog et Moukandjo, surtout que le Cameroun est déjà qualifié pour la Can 2019 en tant que pays-hôte et que cette rencontre peut donc être considérée comme amicale du côté des Lions Indomptables. «Nous avons convoqué 23 joueurs. Si cela ne dépendait que de moi, j’en aurais convoqué 45. (…) Personne n’est exclu de la sélection», a-t-il poursuivi.
Le message est clair toutefois : pour avoir des chances d’être appelé par le nouveau tandem, vaut mieux évoluer dans un championnat compétitif.

Championnat chinois
Seedorf dans la même logique que Aliou Cissé
Par Hyacinthe DIANDY

La position de Clarence Seedorf par rapport aux joueurs évoluant dans le championnat chinois semble épouser celle de Aliou Cissé. En menaçant Christian Bassogog (Henan Jianye) et Benjamin Moukandjo (Beijing Renhe), le nouveau coach des Lions Indomptables est dans la même logique que son collègue du Sénégal qui avait opté pour la même position vis-à-vis de Demba Ba et Mbaye Diagne qui avaient vu la porte de la Tanière leur soit fermée.

Demba Ba et Mbaye Diagne ont eu leur dose
Finalement, Mbaye Diagne a eu sa sélection pour avoir migré vers la Turquie. D’ailleurs avec la non-sélection de certains joueurs qui jouent en D2 anglaise, comme Famara Diédhiou, on est en droit de se demander si Aliou Cissé n’est pas aussi allergique au Championship.
hdiandy@lequotidien.sn

Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here