PARTAGER

Comme indiqué par la Caf le mois dernier, le Cameroun va bien hériter de l’organisation de la Can 2021 après avoir été déchu du droit d’accueillir l’édition 2019. Le président de la République camerounaise, Paul Biya, l’a confirmé lundi à l’occasion de son discours à la Nation. «Comme vous le savez, notre pays s’était engagé à accueillir le grand rendez-vous du football africain en 2019. La Confédération africaine de football, au regard de certaines données, a pensé qu’il fallait procéder à un glissement de date. Nous en avons pris acte. Comme je l’ai déjà dit, tous les investissements liés à l’organisation de la Can seront réalisés», a promis le chef d’Etat. «Je saisis cette occasion pour vous demander de rester mobilisés afin qu’à terme, la modernisation de nos infrastructures routières, ferroviaires, hospitalières et sportives liées à ce grand événement se concrétise : notre pays le mérite bien», a-t-il ajouté.
La Côte d’Ivoire, pays-hôte initial de la Can 2021, a contesté cette décision devant le Tas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here