PARTAGER

C’est la saison des révélations chez les anciens Lions Indomptables. Après Alexandre Song et Aurélien Chédjou qui ont accusé Samuel Eto’o, c’est au tour de Patrick Mboma de revenir sur l’affaire d’escroquerie dont Pierre Womé l’avait accusé il y a de cela plusieurs années.

Le défenseur d’Amiens Sc en France, Aurélien Chédjou, a répondu, comme Alex Song, aux questions d’un proche à travers un live sur Instagram. Entre autres révélations faites par le champion de France 2012 avec Lille, ses rapports avec Samuel Eto’o, l’ancien capitaine et meilleur buteur du l’Equipe du Cameroun. «Je n’ai pas de relation avec lui. Je le respecte en tant que footballeur, le grand-frère franchement. En termes de football, on n’a jamais vu ça au Cameroun… Mais je n’ai pas de relation avec lui, il est de son côté et moi du mien. Parce que ce qui s’est passé, ça ne se fait pas», a-t-il répondu à une question relative à ses relations avec Eto’o.

Chédjou : «Eto’o avait courtisé mon épouse»
Chédjou va ensuite révéler que Samuel Eto’o avait courtisé son épouse et que pour cette raison, il ne lui pardonnera jamais. Voilà donc qui peut expliquer, en partie, les tensions au sein de la tanière des Lions Indomptables entre 2009 et 2014.
Dans un autre direct sur son compte Facebook, cette semaine, Alexandre Song est lui aussi longuement revenu sur la débâcle des Lions Indomptables du Cameroun au Mondial sud-africain de 2010. Selon lui, «Samuel Eto’o arrivait quelquefois en sélection avec une très forte délégation d’individus dont un homme en tenue. Probablement son garde du corps», relate le joueur de West Ham. Qui ajoute : «On vient en sélection, un joueur a le garde du corps, il a l’arme. Je n’ai jamais vu ça de ma vie.»
Alexandre Song parle de plusieurs autres scènes qui montrent que Samuel Eto’o s’est mis à dos toute l’équipe. Notamment à cause de ses mauvaises manœuvres souterraines pour déstabiliser certains de ses coéquipiers.

Patrick Mboma détruit Pierre Womé
Dans un long focus qui lui a été dédié par nos confrères du journal en ligne français Canal supporters, Patrick Mboma est revenu sur les différents passages de sa carrière, mais également de sa vie d’homme. Accusé de corruption, de vol et d’être le père de l’enfant de son ancien ami Pierre Womé, Patrick Mboma n’a jamais communiqué pour défendre sa cause.
L’ancien attaquant du Psg s’est prononcé sur le sujet, en se présentant comme la victime de l’histoire qui a vu son image écornée par la presse camerounaise et même à l’échelle internationale. «Pierre Womé, mon ami alors, raconte devant les médias que je lui ai volé son argent. Auparavant, je l’avais fait investir dans l’immobilier, je l’avais déjà fait avant lui. Mais il ne m’a jamais dit merci, malgré notre amitié», déplore le consultant de Canal+. Qui poursuit : «Womé ajoute que je suis le père de son troisième enfant. La vérité, c’est que Womé a 6-7 ans de plus que sur ses papiers, les blessures sont normales quand tu t’approches de la quarantaine réelle.» Ambiance !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here