PARTAGER

Mercredi 6 janvier 2021, M. Larry Ayamba, secrétaire d’Etat chargé des affaires étrangères du gouvernement ambazonien, a transmis un courrier au président intérimaire de la Confédération africaine de football, M. Constant Omari. Dans ce courrier, il évoque la situation sécuritaire peu recommandable pour la tenue des matchs du Chan 2021 sur les terres de l’Ambazonie (sud-Ouest du Cameroun).
Dans cette correspondance, le secrétaire d’Etat demande que le stade de Victoria (Limbe) soit retiré des stades qui vont accueillir le Chan 2021.
En effet, comme M. Larry Ayamba l’explique dans son courrier, le stade de Victoria, qui a été choisi pour accueillir les matchs de la poule D composée de la Zambie, de la Guinée, de la Namibie et de la Tanzanie, se trouve dans la ville de Limbe, qui s’avère être une zone de guerre et surtout pas propice pour accueillir une compétition de football pour l’instant.
Aussi, toujours selon les mots du secrétaire d’Etat chargé des affaires étrangères de l’Etat de l’Ambazonie, le gouvernement ne peut garantir la sécurité des différentes personnes telles que les différentes équipes nationales, les supporters, les officiels de la Caf des matchs qui vont effectuer le déplacement.
De ce fait, il demande à la Caf de mettre fin immédiatement à tout projet d’organisation de matchs à Limbe, de ne loger aucune équipe sur le territoire de l’Ambazonie, de ne causer un quelconque rassemblement et mouvement de supporters pour les matchs du Chan. Cela, pour des raisons de sécurité et de survie.
Pour le Chan qui doit se tenir du 16 janvier au 7 février 2021, cette nouvelle vient mettre en difficulté les organisateurs.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here