PARTAGER

Président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise (Fecafoot), Dieudonné Happi, a organisé une rencontre ce lundi à Paris avec plusieurs joueurs en froid avec la sélection, indécis ou retraités. Avec l’aide de la légende Samuel Eto’o, l’objectif est clair : les ramener dans la Tanière !

A un peu plus d’un an de la Can 2019 qui sera organisée au Cameroun, l’heure est à la réconciliation dans la Tanière ! Ce lundi, le président du Comité de normalisation de la Fecafoot, Dieudonné Happi, a organisé une rencontre à Paris en présence de la légende Samuel Eto’o avec plusieurs joueurs en froid avec la sélection.
Les gardiens Idriss Carlos Kameni (Fenerbahçe) et André Onana (Ajax Amsterdam), le dé­fenseur central Jean-Armel Kana-Biyik (Kayserispor), le latéral Allan Nyom (Wba) et le milieu offensif Eric Maxim Choupo-Moting (Stoke City) étaient notamment présents aux côtés de deux joueurs susceptibles de renforcer les Lions Indomptables, l’attaquant de Strasbourg, Stéphane Bahoken, et le capitaine de Lille, Ibrahim Amadou, pas présent en personne mais qui était représenté.

Pas de Mbia, ni de Toko-Ekambi
Pêle-mêle, on retrouve donc des joueurs qui ont officiellement pris leur retraite internationale (Kana-Biyik), d’autres qui prétextent régulièrement des blessures pour décliner leur sélection (Choupo-Moting), ceux aussi qui se plaignaient de ne plus être appelés (Kameni) et d’autres enfin qui n’ont pas encore officiellement opté pour le Cameroun (Amadou).
En froid avec le désormais ex-sélectionneur Hugo Broos, l’attaquant Karl Toko-Ekambi, en grande forme avec Angers, n’était en revanche pas présent, ce qui signifie sans doute que le problème est déjà réglé à la suite du départ du technicien belge. Pas de trace non plus de Stéphane Mbia, fraîchement libre à la suite de son départ du Hebei China Fortune, et plus appelé en sélection depuis deux ans pour d’obscures raisons. Aucune information n’a pour l’heure circulé à l’issue de la rencontre mais le but de cette réunion de «réconciliation» est clairement de ramener ou amener ces joueurs dans le giron de la sélection. Initiative fructueuse ? Réponse dans les prochaines semaines…
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here