PARTAGER

Bientôt la fin de l’histoire entre Hugo Broos et le Cameroun ? En fin de contrat en février prochain, le sélectionneur des Lions Indomptables vient d’adresser un ultimatum à son employeur, concernant une éventuelle prolongation.
«Depuis le mois de mai, il existe un accord verbal pour que je prolonge mon engagement jusqu’au terme de la Can 2019. Mais à ce jour, je n’ai rien signé. Personne n’est venu chez moi avec un contrat, personne ne m’a convoqué à Yaoundé pour me proposer d’en signer un. J’ai plusieurs fois demandé où en était le dossier mais personne ne me répond», a d’abord déploré le Belge dans les colonnes de Jeune Afrique.
«J’ai fixé une date butoir à nos discussions. Si à cette échéance rien n’a bougé, j’annoncerai officiellement que je ne prolonge pas mon contrat. Et ce sera définitif», a poursuivi le technicien de 65 ans en précisant que cette date est pour «bientôt» et qu’il n’attendra pas jusqu’en février au moment de l’élection d’un nouveau président à la tête de la Fédération camerounaise (Feca­foot). «Je demande un peu de respect et de considération. Nous avons remporté la Can 2017, je pense qu’on pourrait se comporter différemment avec moi», a-t-il souligné.

A l’écoute d’autres propositions
Vivement critiqué ces derniers mois, notamment après la non-qualification au Mondial 2018, Broos se trouve aussi en froid avec plusieurs joueurs comme Karl Toko-Ekambi (Angers). L’ancien coach de la Js Kabylie accuse par ailleurs environ 4 mois de salaires impayés. Mais il assure ne pas faire de sa prolongation une affaire d’argent.
«L’aspect financier n’est pas forcément ma priorité, mais c’est un argument de poids malgré tout. (…) Je suis aujourd’hui ouvert à toutes les propositions intéressantes de clubs ou de sélections qui pourraient se présenter. Je suis un professionnel, un compétiteur, et je veux savoir où je vais», a tout de même lancé Broos pour mettre un peu plus la pression. Alors que le divorce est proche, les semaines qui viennent s’annoncent décisives.
Avec Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here