PARTAGER

Mardi dernier, le Cameroun a été battu 0-1 par le Brésil en match amical à Londres. Pour l’occasion, le sélectionneur des Lions Indomptables, Clarence Seedorf, a continué de faire tourner le capitanat puisqu’il a confié le brassard à un 5e joueur différent en 5 matchs depuis son arrivée.
Après Karl Toko-Ekambi vendredi face au Maroc (0-2), c’est cette fois le latéral gauche de Brighton, Gaëtan Bong, qui a hérité du capitanat.

Choupo Motin destitué pour raison de «blessures diplomatiques»
Capitaine face au Malawi à Yaoundé le 12 octobre, Eric Maxim Choupo Moting qu’on a pourtant vu dans une posture de leader durant toute cette rencontre remportée 1-0 grâce à lui, n’aura donc passé que 90 minutes avec le brassard tout comme son prédécesseur Michael Ngadeu Ngadjui honoré aux Comores. Le choix du technicien hollandais de retirer le ruban à l’attaquant du Psg est aussi surprenant que sa décision de désigner le vétéran Georges Constant Mandjeck capitaine contre le Malawi le 16 octobre dernier.
Toutefois, le retrait du brassard à Choupo Moting ne serait pas gratuit. L’ancien joueur de Stoke City, qui a quitté le groupe après la victoire contre le Malawi, ferait les frais d’une blessure fantôme ou «diplomatique». Elle l’est d’autant plus que l’attaquant des Lions Indomptables s’est retrouvé au Camp des loges le lendemain pour s’entraîner avec ses coéquipiers. En lui retirant le brassard, Seedorf avait émis des doutes sur sa blessure, ce qui l’a poussé à le sanctionner. Et pour le match contre le Maroc, Clarence Seedorf a décidé à la surprise générale de confier le brassard de capitaine à Karl Toko Ekambi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here