PARTAGER

Samuel Eto’o pourrait retrouver les Lions Indomptables. En tout cas les rumeurs de retour se font de plus en plus insistantes.

On l’a vu récemment avec Dieudonné Happi, président du Comité de normalisation de la Fecafoot, en compagnie d’autres Lions Indomptables entre temps en brouille avec la sélection. Depuis, les rumeurs de retour de Samuel Eto’o avec le Cameroun se font de plus en plus insistantes. Et ce n’est pas la réponse vague de Happi qui va calmer les ardeurs.
Officiellement, l’attaquant de Konyaspor a été sollicité pour pouvoir aider à rassembler «ses en­fants». «J’ai pu à cet égard mesurer le degré de patriotisme de ce garçon», a indiqué Me Happi qui ajoute que la décision ne lui revient pas : «Samuel Eto’o est un joueur qui évolue dans un championnat d’un niveau élevé. Mais ce n’est pas mon rôle de le faire jouer ou pas. Cela dépend de l’entraineur. S’il décide de faire appel à Eto’o, il le fera, s’il n’en veut pas, il ne le fera pas.» En retraite internationale depuis août 2014, l’intéressé ne s’est pas encore prononcé sur le sujet. Avec une Can bientôt organisée au Cameroun en 2019, il n’y a qu’un pas que les observateurs veulent bien franchir au sujet du retour du 9.

Les «bannis» sont de retour
Notons qu’après avoir nommé Alexandre Belinga comme sélectionneur intérimaire, la Fédération camerounaise (Fecafoot) a dévoilé ce lundi une liste de 23 joueurs retenus pour le match amical face au Koweït (25 mars). Une pluie de retours est à signaler avec les gardiens Carlos Kameni (Fenerbahçe) et André Onana (Ajax), le latéral Allan Nyom (Wba), le milieu offensif Eric Maxim Choupo-Moting (Sotke City) ou encore Karl Toko-Ekambi, très prolifique en ce moment avec Angers. Tous ces joueurs étaient en froid avec la Fecafoot ou le précédent sélectionneur, Hugo Broos.
La réunion de lundi dernier à Paris avec les bannis et auto-exclus a porté ses fruits et le défenseur central Jean-Armel Kana-Biyik (Kayserispor), retraité international depuis 2014, réintègre lui aussi la Tanière ! Aux côtés des têtes d’affiche Ondoa, Aboubakar, Njie, Bassogog et Moukandjo, on retrouve également quelques petits nouveaux, à l’instar du latéral gauche Fabrice Ngah (Difaa El Jadida) et des attaquants Stéphane Bahoken (Strasbourg) et Léandre Tawamba (Partizan Belgrade).
A noter en revanche les absences des défenseurs centraux Nicolas Nkoulou (Torino), toujours en retraite internationale temporaire, et de Joël Matip (Liverpool), toujours distant de la sélection. Pas vraiment une surprise car les deux joueurs n’étaient pas présents lors de la réunion de Paris. Dans l’entrejeu, Arnaud Djoum (Heart of Midlothian) manque à l’appel sur blessure.
Avec Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here