PARTAGER

Après 12 jours de campagne, on ne sait pas trop si on est en campagne pour les Législatives ou pour la Présidentielle. On parle d’infrastructures routières, scolaires ou sanitaires. Les candidats rivalisent de promesses et de vœux pieux qui n’engagent que ceux qui y croient. Ils oublient que les députés sont élus pour exercer un travail législatif et un contrôle de l’Exécutif. Et Me El Hadji Diouf le rappelle souvent même si sa voix semble inaudible au milieu du bruit de la machine des grandes coalitions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here