PARTAGER

Le titre de champion d’Afrique remporté par le Cameroun face à l’Egypte «valorise» davantage l’Equipe du Sénégal, selon Ibrahima Ndiaye Chita. Revenu de la Can au Gabon où il était l’invité du président de la Fédération sénégalaise de football en tant qu’ancien international, le manager des Lions du beach soccer estime que le fait que c’est l’équipe qui nous a éliminés qui a pris le trophée, donne plus de valeur aux hommes de Aliou Cissé.

Le trophée continental remporté par le Cameroun valorise davantage l’Equipe sénégalaise, selon Ibrahima Ndiaye Chita. «Le titre de champion d’Afrique du Cameroun valorise davantage l’Equipe nationale. Ça prouve que nous avons une bonne équipe. C’est l’équipe qui nous a éliminés qui a pris le trophée. Cela donne donc plus de valeur aux Lions du Sénégal qui n’ont perdu aucun match», soutient le manager des Lions du beach soccer, revenu du Gabon où il était l’invité à la Can du président de la Fédé foot.
«L’Equipe du Sénégal a réuni toutes les qualités d’une bonne équipe. Mais en football, il faudra conjuguer avec le facteur chance. Le Sénégal a simplement manqué de chance pour lui valoir une élimination en quarts de finale contre le Cameroun», ajoute t-il. Avant de souligner : «Si vous voyez : le jeu produit par les Lions Indomptables contre l’Egypte, ils n’ont pas osé le produire contre le Sénégal. Parce qu’ils avaient peur des Sénégalais. On peut dire que pendant les 120 minutes, le Cameroun n’a pas voulu se livrer avec une défense renforcée. Par contre, face au Ghana, on a vu du jeu côté camerounais. Contre l’Egypte, aussi ils ont été obligés de sortir de leurs bases, pour attaquer parce qu’ils leur fallait égaliser.»
Amené à faire une comparaison entre les deux équipes, le Sénégal et le Cameroun, Chita de dire qu’«il n’y a même pas photo, car le Sénégal est meilleur que le Cameroun sur le plan de l’animation du jeu». Selon l’ancien international, «l’adage selon lequel ce n’est pas toujours les meilleurs qui gagnent en football a eu toute sa pertinence au cours de ce quart de final cruel», à l’issue duquel les poulains de Hugo Broos l’ont remporté aux tirs au but.
Du coup, Chita pense que cette Can ratée va participer à motiver les joueurs à vouloir se qualifier une seconde fois de l’histoire du Sénégal à la Coupe du monde en 2018 en Russie. «Nous avons tout ce qu’il faut au niveau de cette équipe pour se qualifier au Mondial 2018 en Russie.» Même si, reconnait-il, «ce ne sera pas facile». Dans la mesure où les Lions partagent la même poule avec le Burkina Faso, actuel leader et qui a pris la 3e place au Gabon.
Néanmoins, l’ancien international estime que l’Equipe du Sénégal a assez d’arguments pour déloger les Etalons de cette première place, seule qualificative pour «Russie 2018».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here