PARTAGER

L’Equipe nationale a entamé hier sa préparation pour la Can 2017 au Gabon. Sur les 23 sélectionnés, seuls 14 étaient présents lors du premier galop au stade Léopold Sédar Sen­ghor. Le reste du groupe est attendu entre aujourd’hui et demain.

C’est parti pour la Can 2017, prévue du 14 janvier au 5 février au Gabon. A l’image des autres sélections, les Lions du Sénégal ont entamé hier leur préparation à Dakar.
Pour la première journée au stade Léopold Sédar Senghor, le sélectionneur national, Aliou Cissé, a pu travailler avec 14 joueurs sur les 23 convoqués pour la phase finale de la Can. Pape Alioune Ndiaye et Saliou Ciss ayant rejoint le premier groupe des 12, composé en grande partie de joueurs évoluant en France et en Belgique, et qui ont démarré la séance. En attendant l’arrivée du reste du groupe annoncé entre aujourd’hui et demain. La séance d’hier a été marquée par un travail physique. Avant que les joueurs n’aient droit à une séance avec ballon au cours de laquelle l’accent sera mis sur la sortie de balle. Mais également quelques exercices avec le préparateur physique.

Kara : «Nous avons un coach qui a été capitaine de l’équipe»
Déterminé à réaliser une bonne performance en terre gabonaise, le défenseur d’Ander­lecht, en Belgique, Kara Mbodji, qui sera à sa deuxième Can, estime que le groupe pourra s’appuyer sur l’expérience de leur sélectionneur, ancien capitaine de l’équipe. «La chance qu’on a, c’est que le sélectionneur a joué une finale de Can et a été capitaine de l’équipe. Il sait comment aborder ce genre de compétition», souligne-t-il, tout en précisant que «la moitié de l’équipe a également vécu la Can.» Au-delà, note-t-il, «il faudra être prêt à 100% si on veut réaliser quelque chose à la Can. C’est une compétition très spéciale qui regroupe les meilleurs joueurs du continent. Il faudra donc beaucoup de détermination, mais aussi de la discipline». Conscient que le premier match contre la Tunisie sera d’une importance capitale pour la suite de la compétition, le défenseur sénégalais rassure : «On connaît nos adversaires et on est conscient de ce qui nous attend. Il ne faudrait pas sous-estimer une équipe afin de faire une bonne entame. Après, la suite sera plus facile.»

Cheikh Ndoye sollicite les prières du Peuple sénégalais
Abondant dans le même sens que son coéquipier, Cheikh Ndoye qui sollicite les prières de tous les Sénégalais sera à sa première grande compétition internationale. «Avec un bon état d’esprit et une bonne préparation, il y a moyen de faire quelque chose au Gabon. C’est un combat d’hommes. Ça ne sera pas facile, à nous de répondre présent. Et pour cela, nous avons besoin de la prière de tous les Sénégalais», exhorte le Rufisquois et capitaine de l’équipe d’Angers, en France.

Les «Anglais» attendus aujourd’hui
Pour la suite de la préparation, le sélectionneur Aliou Cissé devait disposer d’une bonne partie de son groupe lors de la deuxième journée. Les «Ita­liens» étaient attendus dans la soirée d’hier et devraient pouvoir prendre part à la séance d’aujourd’hui toujours à «Senghor». Par contre, les «Anglais» qui ont joué hier ne seront à Dakar que dans la soirée, c’est-à-dire à la veille du départ pour le Congo où les Lions vont poursuivre leur préparation. Un séjour d’une dizaine de jours au cours duquel la bande à Cheikhou Kouyaté livrera deux matchs amicaux contre la Libye et le Congo avant de s’envoler pour le Gabon.
A noter que la traditionnelle remise du drapeau aux Lions est prévue demain au palais de la République par le Président Macky Sall. Par contre, aucune information n’a pour l’instant filtré sur l’heure de la cérémonie.

Echos… Echos… Echos…
Romai pas encore en place
Lors de leur première séance hier au stade Senghor, les Lions se sont entraînés avec l’équipement de Puma. Pourtant, la Fédération sénégalaise a signé avec la marque Romai un contrat qui devait débuter ce 1er janvier. Un fait insolite qui n’a manqué d’attirer l’attention de certains observateurs. Par contre, il n’y avait aucun membre de l’instance fédérale pour apporter des éclairages.

Omar Daf présent
L’ancien international sénégalais, Omar Daf, souvent sollicité par le sélectionneur pour donner un coup de main au staff technique, était bien présent hier au premier galop des Lions. Membre du staff technique du Fc Sochaux, l’ancien défenseur devrait certainement être du voyage pour le Gabon.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here