PARTAGER
Arrivés hier soir, les 7 retardataires devraient compléter le groupe en attendant l’arrivée aujourd’hui de Mame Biram Diouf.

Le défenseur Kalidou Koulibaly est le seul qui s’est rajouté à la liste des 14 joueurs présents pour préparer la prochaine Can qui se dé­rou­le ce mois-ci au Ga­bon. Les 8 joueurs restants devraient compléter aujourd’hui le groupe.

Le troisième galop d’entraînement de la bande à Aliou Cissé s’est  déroulé hier sur la pelouse du stade Senghor. Ce, après la deuxième séance tenue dans la matinée sur la même pelouse.
L’élément nouveau qui s’est rajouté aux 14 présents d’hier est Kalidou Koulibaly. Arrivé lundi dans la Tanière, le Napolitain n’a cependant pas pu prendre part à la séance d’hier. Il a été ménagé par le staff technique. Soumis à une séance de dégraissage, le défenseur central des Lions a très tôt quitté ses partenaires avant la fin de la séance pour se rendre à l’hôtel. Le reste du groupe (les 14) a eu droit à une séance allégée d’une heure dix minutes où il y avait au menu du Toro et un travail devant les buts.
Il ne reste que huit joueurs à rejoindre la Tanière dont la majorité provient de l’Angle­terre. Des «Anglais» qui, faute de trêve, ont joué lundi et hier mardi. A savoir Sadio Mané, Gana Guèye, Cheikhou Kouyaté et enfin Mame Biram Diouf, le dernier à jouer ce mardi.
Le groupe des 8 est attendu aujourd’hui avec au programme une séance le matin et l’après-midi la cérémonie de remise du drapeau national au Palais par le président de la République. Avant de prendre la direction du Congo Brazzaville pour un camp d’entraînement de dix jours. Le premier match des Lions étant prévu le 15 janvier à Franceville contre la Tunisie dans le groupe B.
A la fin de la séance, Famara Diédhiou s’est exprimé par rapport à sa première Can. «C’est vrai que c’est ma première Can. Je pense qu’il n’y a pas meilleur moyen de participer à une compétition surtout avec son pays. Ça se passe super bien. On va aller là-bas pour faire le maximum et aller le plus loin possible», a promis le longiligne avant-centre et coéquipier en club de Cheikh Ndoye.
Appréciant l’état d’esprit qui anime le groupe, le natif de Saint-Louis a soutenu que les séances d’hier «ont été beaucoup plus physiques. On essaie de hisser le niveau, de nous concentrer dans ce qu’on fait. Et au fil du temps, on saura comment ça va se passer», souligne-t-il.
Même discours pour Zarco Touré. «Nous allons prendre match après match et essayer d’aller le plus loin possible», avance le défenseur de Lorient qui s’apprête à vivre sa deuxième Can. «J’ai déjà la tête à la Can. Je viens pour défendre les couleurs du Sénégal», a-t-il argumenté.
mbodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here