PARTAGER

Comme indiqué au cours de notre précédente livraison, le travail tactique des Fennecs en vue de la Can a commencé ce jeudi, à l’occasion de la première séance qui a eu lieu dans la matinée. Le premier compartiment, visé par le sélectionneur de l’Algérie et concerné par les réglages, est celui de la défense.

On se souvient qu’après la défaite de l’Equipe nationale à Uyo face au Nigeria, le Belge a décidé de revoir le secteur défensif pour essayer de trouver des solutions. Ainsi, les réglages ont commencé ce jeudi au cours de l’opposition entre joueurs.

Mandi maintenu dans l’axe
Première décision, c’est la confirmation de Aïssa Mandi dans l’axe, du moins pour le moment. Il faut dire que la mise à l’écart de Carl Medjani de la liste des 23 oblige Leekens à maintenir Mandi dans l’axe pour donner plus d’assurance, surtout que Hichem Belkaroui traverse une période un peu difficile. Ainsi, cela a été confirmé hier lorsque Aïssa Mandi a été essayé dans l’axe central, alors qu’on avait évoqué à un moment donné son repositionnement sur le flanc droit de la défense, surtout après les lacunes constatées à Uyo.

Trois variantes testées
La présence de Aïssa Mandi dans l’axe central a été confirmée, en effet, lors de l’opposition. Mandi y a pris part en étant axial. Mais Georges Leekens a essayé trois variantes. Toujours avec Aïssa Mandi, titulaire assuré, le Belge a testé Bensebaïni, Belkaroui et Benyahia. Autre­ment dit, il y a eu trois paires centrales alignées, à savoir Man­di-Benyahia, Mandi-Bensebaïni et Mandi-Belkaroui. Leekens a suivi avec beaucoup d’attention la prestation des trois paires ainsi que l’entente entre les deux joueurs qui est importante, avant de se faire une idée sur la défense qui sera composée. Sur les flancs, il aura à faire un choix difficile à droite entre Rabie Meftah de l’Usm Alger et Mokhtar Belkhiter du Club africain, tandis qu’à gauche, Faouzi Ghoulam est assuré d’être là.
Au vu de l’entraînement de ce vendredi, une chose est presque sûre, c’est que les Fennecs devraient évoluer avec quatre défenseurs, pas avec trois, comme annoncé il y a quelque temps. Georges Leekens envisage, en effet, de tester une seconde stratégie. Le 3-5-2 devrait revenir éventuellement au cours du second match amical face à la Mauritanie qui aura lieu le 10 janvier au Ctn de Sidi-Moussa. Reste à savoir s’il n’essayera pas d’autres variantes au cours de l’entraînement d’aujourd’hui.

Essayé dans l’axe, Benyahia marque des points
Durant l’entraînement d’hier après-midi, l’entraîneur national a essayé quelques variantes derrière. Si Mandi a tout le temps été reconduit dans l’axe, deux joueurs ont été essayés à tour de rôle, à savoir Mohamed Ben­ya­hia et Ramy Bensebaini. L’an­cien joueur du Mc Oran s’est montré très habile et assez bon dans les duels. Il a marqué des points, mais le coach n’a rien montré à ses joueurs qui pourraient bien commencer la partie même si la titularisation de certains éléments semble bien évidente d’abord pour faire reposer certains, fatigués et voir à l’œuvre d’autres.

Meftah à droite et Mesbah à gauche pour jouer la Mauritanie
Le défenseur central de l’Usm Alger a montré une bonne complémentarité avec Ramu et Mandi, notamment en la présence de son camarade Rabie Meftah, parti pour commencer le match amical contre la Mauri­tanie ce samedi. D’autre part, le coach compte bien aussi donner un peu plus de temps de jeu à l’autre arrière latéral, Djamel Mesbah, pour pouvoir le jauger contre la Mauritanie.

Infirmerie : La blessure de Soudani inquiète
Même si le staff médical se veut rassurant quant à un rétablissement rapide de Hillel Soudani, une source proche de l’Equipe nationale nous apprend que l’absence du joueur des entraînements, qui dure depuis lundi passé, date du début du stage, inquiète à plus d’un titre le staff technique. C’est d’ailleurs le seul cas plus ou moins sérieux dans le groupe, avec de légères douleurs aux adducteurs pour l’attaquant que le staff médical prend au sérieux. Il s’est contenté de soins et d’un léger travail en salle. En tout cas, le staff technique aurait même établi un plan d’urgence au cas où un des réservistes serait forcément concerné.
Avec Competition.dz

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here