PARTAGER

Pour sa deuxième sortie dans la Can de beach soccer 2018, qui se tient actuellement en Egypte, le Sénégal a rendu amère cette journée dominicale des Tan­zaniens en les laminant (12-2).
Avant d’en arriver là, les «Lions de la plage», en match d’ouverture ce samedi, ont dominé le Nigeria au bout d’un match très serré. Champions en titre, les «Lions» n’ont pu faire mieux qu’un nul 4 buts partout durant le temps réglementaire. Il aura fallu la séance des tirs au but pour voir les hommes de Ngalla Sylla remporter le match (Tab 2-1) ; assurant du coup leur entrée en lice dans ce tournoi.
Dans ce match face aux Super Eagles, l’entraîneur national avait déploré un «relâchement» dans la dernière partie de la rencontre. «Je ne peux pas comprendre qu’une équipe qui mène 2-0, regarde son adversaire revenir et le dépasser à la marque», a déclaré Ngalla Sylla. Avant de tresser des lauriers à son capitaine. «Nous devons féliciter le gardien Alseyni Ndiaye qui a démontré notamment lors des tirs au but qu’on pouvait toujours compter sur lui.»
Comme une grosse pointure de la discipline en Afrique, les «Lions» sont très attendus dans ce tournoi. Devant faire face à la Libye lors de sa prochaine sortie prévue mardi, le Sénégal a largement le temps de réajuster les failles notées par le coach, notamment le relâchement en fin de partie.
Avec les autres concurrents présents dans la poule B, les «Lions» devraient bien se ménager en vue de bien jouer les demi-finales.
Quatre fois champion d’Afrique, le Sénégal ambitionne de remporter un 5e titre en terre égyptienne avec au bout une nouvelle qualification à une Coupe du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here