PARTAGER

Le président de la Caf, qui n’a toujours pas mis le pied sur le sol camerounais depuis sa prise de pouvoir en mars 2017, a commenté depuis Malabo les rumeurs qui se font persistantes et qui annoncent que l’organisation de la Can 2019 sera très probablement retirée au Cameroun.

Le président de la Caf, Ahmad Ahmad, précise qu’en ce qui le concerne, et «jusqu’à présent», rien n’a changé par rapport au lieu où se déroulera la Can 2019.
«Il y a une visite d’inspection en ce moment au Cameroun. La différence aujourd’hui au sein la nouvelle gouvernance de la Caf, c’est que tout repose sur un ensemble, un groupe. Le président est là pour réorganiser et coordonner. Il y a une équipe qui est déjà en place, actuellement pilotée par le secrétaire général chargé du football. Après les visites d’inspection opérées par l’audit privé, la commission d’organisation de la Can, présidée par l’un des vice-présidents, va aller au Cameroun et nous ramener des informations, l’état de la situation. Mais jusqu’à preuve du contraire, je vous dis, la Coupe d’Afrique des Nations est au Cameroun. Les gens parlent de ce qu’ils veulent. Pour nous, c’est ça, il n’y a pas de plan B jusqu’à présent. Contentons-nous de cela», a tranché net le patron du football africain.

«Seuls les Camerounais peuvent nous dire s’ils sont prêts ou pas…»
Et le successeur de Hayatou d’ajouter : «Mais comme je vous ai dit, ça ne dépend pas de nous. Il n’y a que le Cameroun seul, comme vous avez vu comment Poutine (le Président de la Russie) a demandé l’organisation de la Coupe du monde et comment il a organisé la Coupe du monde. C’est eux qui peuvent nous dire qu’ils sont prêts ou pas, ce n’est pas à la Caf. C’est ainsi qu’on doit réorganiser le football africain. Nous ne devons pas toujours rester en arrière-plan. J’essaye de réorganiser les choses et de les mettre sur les standards modernes de gestion.»
Avec Camfoot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here