PARTAGER

Contre toute attente, les inspecteurs de la Caf se sont dit agréablement surpris par l’avancée des travaux dans l’optique de l’organisation de la Can 2019 au Cameroun, affirme la presse locale.

Ce n’est pas encore officiel mais a priori le Cameroun peut respirer ! Soupçonné de gros retards dans la construction/rénovation des infrastructures pour la Can 2019, le futur pays-hôte a été inspecté par une mission de la Caf du 13 au 20 janvier. Et visiblement, les premiers retours sont positifs. C’est du moins ce qu’on annonce côté camerounais.
«Les inspecteurs ont assuré avoir été agréablement surpris par ce qu’ils ont vu en termes de préparation au Cameroun», a assuré un membre du Comité local d’organisation (Cocan) au site Camfoot.com. «Les inspecteurs de la Caf sont arrivés au Cameroun avec des préjugés ; des gens leur avaient fait croire qu’ils ne verraient rien au Cameroun. Grande a été leur surprise quand ils ont mis les pieds dans les stades déjà construits et dans les chantiers de ceux en construction. Grande a encore été la surprise quand ils ont inspecté les hôtels.»
Concrètement, les inspecteurs auraient demandé au Cameroun de livrer les pelouses dans les stades au cours des prochains mois, d’équiper chaque enceinte de 4 vestiaires, d’installer des buts démontables et d’améliorer la puissance de l’éclairage. Les plus grosses modifications concernent le stade de la Réunification de Douala où il faut construire un tunnel et déplacer les vestiaires. La connexion internet doit aussi être améliorée dans les hôtels. Opti­mistes, ces propos doivent encore être confirmés par le rapport des inspecteurs que la Caf devrait publier dans les prochains jours.
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here