PARTAGER

Quelques semaines après la très lourde défaite (0-6) infligée par l’Egypte en qualification pour la Can-2019, avec notamment un doublé Mohamed Salah, la colère n’est pas retombée au Niger où les critiques sur la Fédération et le sélectionneur continuent de pleuvoir. Les Fédéraux avaient critiqué le rendement des joueurs, ce qui a poussé ces derniers à réagir.
Les joueurs eux avaient réalisé rapidement une vidéo depuis la déroute face à l’Egypte pour demander pardon mais justifier la débâcle par leurs «mauvaises conditions de vie et de préparation». «Nous ne sommes pas dans de (bonnes) conditions» et «cela fait deux ans que nous ne gagnons même pas un franc (primes de match)», et parfois «nous mangeons de la bouillie de haricots», se plaignaient-ils à tour de rôle. Certains menaçaient même de ne plus défendre le maillot national. «Trop c’est trop et si les choses ne changent pas, nous arrêtons de jouer en Equipe nationale», ont-ils lancé «unanimement».
Les internationaux nigériens menacent de boycotter les deux prochaines rencontres de leur sélection face à la Tunisie au cas où les conditions de préparation ne seront pas améliorées. Les joueurs réclament également le règlement de leurs dus. La Tunisie affrontera le Niger à deux reprises, les 13 et 16 octobre dans le cadre des éliminatoires de la Can 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here