PARTAGER

Le Cameroun est visiblement sur le point de perdre l’organisation de la Can 2019. Ce lundi 10 septembre, un hôtel en construction de 70 chambres s’est effondré à Garoua, l’une des plus grandes villes du pays.
Malgré le démenti de la société en charge de la construction de l’hôtel, les membres du Comité local d’organisation de la Can 2019 ont confirmé l’incident qui a fait de nombreux blessés.
«Le coffrage prévu pour recevoir un segment de la dalle du premier étage de l’hôtel de 70 chambres s’est affaissé peu avant le coulage du béton. C’était pendant les tests de résistance de l’échafaudage. L’inci­dent a eu lieu autour de 11h 00», a indiqué le chef du projet.
Les fortes pluies survenues il y a quelques semaines au Cameroun seraient la cause principale de l’effondrement, révèlent les dernières enquêtes effectuées sur le terrain. Le gouverneur de la ville a tenu à rassurer l’opinion nationale. Selon lui, le retard occasionné par cet incident sera rattrapé et la livraison de l’hôtel se fera dans les délais.
Cet incident intervient au moment où la menace du retrait de la Can se fait de plus en plus pressante. Du coup, la polémique autour de l’organisation de la Can 2019 devrait bientôt prendre fin. Comme nous vous l’avions déjà annoncé, la 32e édition de la Can pourrait être attribuée au Maroc à la place du Cameroun qui affiche un énorme retard dans la construction de ses infrastructures. En effet, plusieurs médias égyptiens, dont Youm7, citant une source sûre au sein de la Caf, affirment que la réattribution de la plus prestigieuse compétition du continent se fera en faveur du Maroc. Selon ces mêmes médias, l’annonce pourrait être faite dans quelques jours. Un accord existerait déjà entre le patron de la Caf, Ahmad Ahmad, et le président de la Fédé marocaine, Fouzi Lekjaâ. Dossier à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here