PARTAGER

Le Sénégal a effectué un début-canon dans les éliminatoires de la Can 2019, en surclassant la Guinée Equato­riale (3-0) samedi au stade Senghor et s’offrant du coup la tête de sa poule.

Après le match moyen livré contre l’Ouganda (0-0), en amical, en début de semaine, les Lions se devaient de montrer un autre visage pour rassurer le «Sénégal du foot». Et cela, en l’absence de certains cadres de la Tanière tels que Sadio Mané, Diao Baldé Keïta ou encore le capitaine Cheikhou Kouyaté, venu encourager ses coéquipiers. Et la soirée ne pouvait aussi bien débuter avec une ouverture du score après seulement 55 secondes de jeu. Un but matinal, intervenu sur le premier corner obtenu par l’Equipe sénégalaise et signé Moussa Sow de la tête.
Un début de match idéal que malheureusement les Lions ne vont pas exploiter. Au contraire, la bande à Kara Mbodj va peiner au niveau de l’animation du jeu face à une équipe de la Guinée Equatoriale visiblement venue pour limiter les dégâts. D’ailleurs, le portier des Lions, Abdoulaye Diallo, aura passé une soirée tranquille.
En dehors du but matinal de Moussa Sow, on ne retiendra en première période que la frappe pure des 35 mètres de Henri Saivet qui passe juste au dessus de la barre transversale et celle de Mame Biram Diouf, trop dévissée.
L’entrée de Ismaïla Sarr sur le flanc droit, en seconde période, à la place de Mame Biram Diouf, toujours inefficace en attaque, offrira plus de vitesse dans le jeu des Lions. Percutant, le pensionnaire de Metz aurait d’ailleurs pu obtenir un penalty sur sa première action si l’arbitre marocain, Redouane Jiyed, n’avait pas fermé les yeux sur l’intervention trop musclée du défenseur équato-guinéen.
C’est d’ailleurs sur une des actions du jeune Messin que Moussa Sow va s’offrir un doublé (72e mn). L’attaquant de  Fenerbahçe aurait pu s’offrir un triplé s’il n’avait pas buté quelques minutes plus tard sur le gardien adverse, alors qu’il venait d’hériter d’une bonne passe en profondeur de Pape Alioune Ndiaye.
La belle soirée a été clôturée comme un symbole par le but du milieu de terrain de Everton, Idrissa Gana Guèye, dans les arrêts de jeu. Au début et à la fin de l’action, comme pour couronner la prestation de l’ancien pensionnaire de Diambars, auteur d’un excellent abattage dans l’entrejeu des Lions.
En tête de la poule, malgré la victoire de Madagascar sur le Soudant (3-1), les Lions ne pouvaient si bien débuter ces éliminatoires de la Can 2019.

Fiche technique
– Arbitres : Redouane Jiyed, Hichanmint Abdou, Youfsef Mabrouk (Maroc).
– Score : 3-0 pour le Sénégal.
– Buteurs : Moussa Sow (1ème mn, 72ème mn) et Idrissa Gana Guèye (90ème mn).
– Avertissements : Mame Biram Diouf, Kara Mbodj (Sénégal) et Enzique Boula Senobua (Guinée Equatoriale).
– Sénégal : Abdoulaye Diallo, Adama Mbengue, Kara Mbengue, Kalidou Coulibaly, Lamine Gassama (Moussa Wagué), Salif Sané, Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye, Henry Saivet, Moussa Sow (Babacar Khouma), Mame Biram Diouf (Ismaïla Sarr). Entraîneur : Aliou Cissé.
– Guinée Equatoriale : Felipe Ovono Ovono, Iban Iyanga Travieso, Rui Fernando Dagracia, Dissado Mbelle Mba, Ruben Belima Rodriguez, Ivan Zarandona Esono (Enzique Boula Senobua), José Hachin Dilombo, Pablo Ganet Comitre (Ivan Bolado Palacios), Javier Balboa Osa, Emilio Nsue Lopez, Nicolas Kata Martinez (Elong Douala Viera). Entraîneur : Esteban Becker Churvkian.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here