PARTAGER

Le Sénégal ouvre sa Can ce dimanche à 17h Gmt contre la Tanzanie dans la poule C. Une première sortie pour les hommes de Aliou Cissé qui entament les choses sérieuses après plusieurs jours de préparation.

On l’attendait des mois et même des années. C’est maintenant fait. Le jour est arrivé. C’est en effet ce dimanche 23 juin 2019 à 17h 00 Gmt que les Lions font leur entrée dans cette Can égyptienne avec comme adversaire la Tanzanie.
Une première sortie où les hommes de Aliou Cissé sont considérés à juste titre comme des favoris en puissance pour plusieurs raisons liées, entre autres, à leur statut de première équipe africaine et à la qualité de leur groupe.
Mais déjà, le coach des Lions joue la prudence en refusant l’étiquette de favori. «Je pense que l’équipe qui est favorite est une équipe qui a déjà gagné par le passé. Ce n’est pas notre cas. Nous n’avons jamais soulevé ce trophée malgré de beaux accomplissements comme atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde et la finale de la Can en 2002», a soutenu Aliou Cissé qui tient au respect de l’adversaire qu’est la Tanzanie.
D’ailleurs, le technicien sénégalais ne veut pas regarder loin au sujet de l’objectif. «Pour l’instant, nous ne regardons pas le titre, mais le premier tour. Nous allons devoir surmonter de nombreuses difficultés pour faire la meilleure performance possible et gagner le tournoi. Il y a beaucoup de candidats comme le Cameroun, l’Egypte, le Nigeria, le Maroc et la Tunisie qui sont des équipes très fortes.»

Absence de Mané : un mal pour un bien ?
Le décor est planté, le Sénégal compte jouer match par match. Cette fois, ce sera sans Sadio Mané suspendu pour cette première rencontre. «Personne ne peut douter des capacités de Sadio Mané, un joueur de classe mondiale qui a tellement prouvé. Mais on va faire avec», a souligné le sélectionneur. Une absence qui devrait permettre à des joueurs comme Diao Baldé Keïta, très timide lors des dernières sorties des Lions, de se racheter. En clair, cette absence de Mané pourrait donner à Aliou Cissé quelques indications par rapport à la prestation de son équipe sans son meneur de jeu. Une situation assez rare faut-il le souligner.
Avec un groupe au complet, sans bobos et des joueurs en progrès comme Gana Guèye et Krépin Diatta, le sélectionneur à toutes les cartes en main pour faire une bonne entame. Mais attention à l’Equipe tanzanienne qui possède quand même un joueur de talent en attaque, en l’occurrence son capitaine Mbwana Samatta ; d’où les ingrédients réunis d’un duel épique avec Kalidou Koulibaly (voir par ailleurs).
Notons que les Lions vont livrer cet après leur dernière séance d’avant-match qui sera ponctuée par un point de presse avec le coach et son capitaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here