PARTAGER

Casse-tête en perspective pour le sélectionneur de la RD Congo, Christian Nsengi. Sur les 25 joueurs initialement convoqués pour la double confrontation contre l’Angola les 14 et 17 novembre prochains dans le cadre des éliminatoires de la Can 2021, 8 éléments viennent en effet de déclarer forfait. Il s’agit de l’ailier Paul-José Mpoku et du latéral gauche Arthur Masuaku pour cause de blessure, de la star Cédric Bakambu, bloqué par son club du Beijing Guoan en raison du contexte sanitaire, puis du défenseur Gédéon Kalulu, des milieux de terrain Omenuke Mfulu et Jordan Nkololo et de l’ailier lorientais Yoane Wissa pour des problèmes de passeport. Enfin, aucun motif n’a été donné pour justifier l’absence de l’attaquant Benik Afobe.

Meschack Elia, le retour du banni ?
Face à cette hécatombe, cinq attaquants ont été appelés en renfort : Joël Beya (Tp Mazembe), Ben Malango (Raja Casablanca), Meschack Elia (Young Boys de Berne), Dark Kabangu (Dcmp) et Britt Assombalonga (Middles­brough). Sauf que parmi eux, Assombalonga est blessé et forfait, tandis qu’une grosse incertitude entoure la venue de l’ex-banni Meschack Elia, plus appelé depuis la Can 2019 et sa «fuite» du Tp Mazembe.
Du coup, des locaux comme Bridel Efonge Liyongo et Saidi Baggio ont été convoqués au pied levé afin de porter le groupe à 23 joueurs. Pas l’idéal avant d’aborder une double confrontation aussi importante…
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here