PARTAGER

Il s’agissait au départ d’un complexe multisport avec un hôtel pour un montant de 163 milliards. Mais finalement le Stade Paul Biya, prévu pour la Can 2021, va coûter 260 milliards Cfa.

Le constructeur canadien Magil est déjà à pied d’œuvre sur le chantier de réalisation des travaux du stade Paul Biya d’Olembe. L’entreprise, qui doit achever la construction de cette infrastructure de 60 000 places après le retrait du marché au Grouppo Piccini, a réceptionné le lundi 9 décembre 2019, une partie de son matériel (pelleteuses, grues, camions, etc.) transférée depuis ses chantiers de Douala où Magil réalise d’autres travaux importants à l’instar de l’entrée Est de la ville ou encore le stade omnisports de Bepanda.
A Olembe, la reprise effective des travaux est prévue ce mardi avec les premières étapes de la pose du gazon, a-t-on appris.
Le 30 décembre 2015, lorsque le gouvernement camerounais confiait à la compagnie italienne Piccini ce marché, le coût total des travaux était évalué à 163 milliards Cfa. Une partie de l’opinion avait estimé à l’époque que cette somme était astronomique.
Pour s’en défendre, les autorités mettaient l’accent sur le fait qu’il s’agit d’un complexe comprenant outre le stade principal et ses deux annexes, un hôtel 5 étoiles de 70 chambres, un centre commercial, un gymnase avec une capacité de 2000 places, un cinéma multiplexe, une piscine olympique, des terrains de tennis, de basketball et de volleyball.
A ce jour, quatre ans plus tard, le gouvernement ne parle plus que du seul Stade Paul Biya avec ses deux terrains d’entraînement. Curieusement, le coût de la construction n’a fait que s’accroître.

Le Stade de France, avec ses 80 mille places, a coûté 171 milliards Cfa
Selon les sources de Cameroon-Info.Net, pour reprendre les travaux, Magil, qui procède par préfinancement, a obtenu promesse de versement par l’Etat du Cameroun d’environ 97 milliards Cfa. En additionnant avec la première enveloppe, on atteint les 260 milliards Cfa.
A titre de comparaison, le Stade de France, construit en 1998, a coûté un peu plus de 260 millions d’euros, plus de 171 milliards Cfa. Sa capacité va au-delà des 80 000 places.
S’agit-il d’un nouveau scandale financier ? Pour le moment, les autorités restent silencieuses sur le sujet, préférant mettre l’accent sur l’urgence de livrer le chantier avant juin 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here