PARTAGER

Si la Can 2021 a été avancée en janvier-février pour des raisons d’ordre météorologique, l’on ne sait toujours pas où se jouera la finale de cette Can. Avec l’incertitude sur la livraison à temps du stade d’Olembe, à Yaoundé, le stade de Douala devrait abriter la finale de la Can. Cependant par sécurité, Paul Biya n’a nullement envie de se retrouver au milieu d’une foule de supporters hostiles, dans une ville acquise à l’opposition.

C’est un fait, du moins en attendant l’avis du Comité exécutif de la Caf, la Coupe d’Afrique des Nations 2021 se joue au Cameroun. Ainsi informe le président de la Confédération africaine de football (Caf). Ceci au terme d’une visite au Cameroun, la semaine dernière. Ahmad Ahmad dans ce périple camerounais est venu rassurer Yaoundé que la Caf n’a pas un agenda caché.
Dans cette mouvance, le patron du football africain confirme que le Cameroun organise la Coupe d’Afrique des Nations en 2021. Mais différemment de l’Egypte où c’était en juin et juillet, au Cameroun, l’édition 2021 se tient en janvier et février. Un changement de calendrier, qui sur le coup ne décourage pas les autorités camerounaises. Il se dit même, pour reprendre le président de la Caf, que c’est la demande du Cameroun.

Une foule hostile, une ville acquise à l’opposition
Mais selon le journal panafricain Jeune Afrique, c’est le lieu où se tient la finale de cette compétition qui inquiète le Président Biya. «Le constructeur Piccini ayant été évincé du marché de construction du stade d’Olembe de Yaoundé, la livraison de cet ouvrage risque d’être trop tardive. La finale doit alors se délocaliser à Douala, où le stade Japoma construit par le turc Yenigun est achevé», écrit le journal de Bechir Ben Yahmed.
Mais il y a un problème croit savoir Jeune Afrique. «Pour des raisons de sécurité, Paul Biya, n’a nullement envie de se retrouver au milieu d’une foule de supporters hostiles, dans une ville acquise à l’opposition et située à une heure du Sud-ouest anglophone», explique le journal. Pour l’heure, cela ne reste que des suppositions, en attendant la livraison effective des chantiers, mais aussi l’onction finale du Comité exécutif de la Caf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here