PARTAGER

La Caf a rendu publiques les dates des éliminatoires de la Can 2021. Les Lions, qui débutent à Dakar dans 4 mois contre le Congo Brazzaville, ne sont pas sûrs de retrouver le stade Léopold Senghor qui attend toujours sa réhabilitation.

Battu en finale de la Can 2019, le Sénégal va devoir se mobiliser pour la campagne des éliminatoires de la Can «Cameroun 2021». Ayant toujours en ligne de mire le fameux graal, les Lions vont vouloir frapper fort dès les qualifications qui vont débuter dans quatre mois.
C’est ainsi que la sélection sénégalaise a hérité d’une poule relativement abordable. Elle est dans le groupe I avec le Congo Brazzaville, la Guinée-Bissau, et l’Eswatini (ex-Swaziland). Le premier match des hommes de Aliou Cissé sera face au Congo Brazzaville dans 4 mois.

Réhabiliter «Senghor» en 4 mois, un vrai casse-tête !
Justement arrêtons-nous à cette première sortie des Lions contre les Diables Rouges prévue à Dakar «entre le 11 et le 19 novembre 2019». Et la grosse interrogation c’est de savoir où la bande à Sadio Mané va recevoir l’Equipe congolaise si on sait que le stade Léopold Senghor n’est toujours pas praticable. Et sa fermeture annoncée plusieurs fois tarde à se concrétiser. En témoigne le combat de lutte Eumeu Sène-Modou Lô qui se va tenir ce dimanche dans ce «temple du football».
Evidemment, on croit savoir que «Senghor» va enfin fermer ses portes après cette affiche. Mais une autre question fuse à nouveau : à quand le début des travaux de réhabilitation du stade qui devrait être confiés à la coopération chinoise ?

Tout est à refaire au stade Senghor
En attendant d’avoir une réponse, on est en droit d’avoir des inquiétudes si on sait que ces travaux pourraient être confrontés à un problème de délai. Seulement 4 mois séparent le retour en compétition des Lions qui vont ouvrir les éliminatoires de la Can 2021 à domicile par la réception du Congo Brazzaville en novembre prochain. En effet, 4 mois c’est peu pour remettre à neuf un stade où tout est à refaire. De la pelouse aux projecteurs ; en passant par les vestiaires, la toiture et les tribunes.
Lors de la dernière sortie des Lions à domicile, le stade Lat Dior de Thiès a servi de Plan B pour accueillir le match contre Madagascar, comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la Can 2019. Un exercice qui n’a pas été un fleuve tranquille pour les coéquipiers de Cheikhou Kouyaté qui ont dénoncé la qualité de la pelouse.

Lat Dior trop petit pour les nouveaux vice-champions d’Afrique
Et aujourd’hui, retourner à Thiès pourrait poser les mêmes problèmes sinon pire avec une autre équation liée à la petite capacité du stade. En effet, avec ce nouvel engouement noté autour des Lions, lors de leur retour du Caire, le stade Lat Dior va s’avérer trop petit pour accueillir les nouveaux vice-champions d’Afrique. La seule solution qui reste donc c’est de réhabiliter d’urgence le stade Senghor… en mode fast track. Mais encore faudrait-il que ces travaux démarrent…
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here