PARTAGER

L’épidémie de coronavirus va-t-elle bouleverser le déroulement des éliminatoires de la Can 2021, dont les troisième et quatrième journées sont prévues fin mars ? Si le continent africain reste peu impacté par le virus, nombre des joueurs évoluent en Europe et pourraient se trouver perturbés dans leur préparation.
C’est particulièrement vrai pour la Gambie, qui doit affronter le Gabon, le 26 et 30 mars prochains : sept de ses titulaires réguliers jouent en Italie, au premier rang desquels le défenseur de la Sampdoria, Omar Colley. Aussi le sélectionneur des Scorpions, Tom Saintfiet, estime-t-il qu’il serait plus raisonnable de reporter à l’automne les rencontres en question.
«Nous ne pouvons nous préparer à jouer des matchs qualificatifs alors que certains pays ne pourront pas utiliser leurs meilleurs joueurs, non pas en raison de blessures (…) mais à cause du coronavirus», a déclaré Tom Saintfiet. «On parle aujourd’hui de l’Italie, mais il y a d’autres pays européens, comme la France ou la Belgique, où le coronavirus progresse vite… Je pense qu’il serait plus raisonnable que la Caf suive les recommandations de la Fifa, comme l’Asie l’a fait, et reporte les matchs programmés en mars et en juin.»

Le Kenya aussi pour un report
Le Kenya aussi ne souhaite pas jouer la manche aller, programmée le 25 mars à Nairobi. «Nous avons écrit à la Caf pour demander que le prochain match de qualification contre les Comores soit reporté à une date ultérieure en raison du coronavirus», a en effet indiqué le président de la Fédération Nick Mwendwa. «Nous agissons conformément à la directive du gouvernement qui a interdit tout rassemblement impliquant plus de 15 personnes… Nous ne voulons pas prendre de risques, surtout que la plupart des joueurs de l’Equipe des Comores jouent en France et que c’est l’un des pays les plus durement touchés par le virus.»
Le dirigeant entend ainsi placer la Caf devant ses responsabilités. Notons que dans son dernier point de situation, l’instance africaine disait ne pas exclure des huis clos voire des reports si la situation l’exigeait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here