PARTAGER

Sans forcer, le Sénégal a battu la Guinée-Bissau (2-0) hier au stade Lat Dior de Thiès, en match comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Can 2022. Un succès acquis sous une forte canicule et qui permet aux Lions de voyager tranquillement à Bissau pour la manche retour calée ce dimanche.

Comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Can 2022, le match Sénégal-Guinée Bissau aura été pénible pour les 22 acteurs, en raison de la forte chaleur qu’il y avait dans la Cité du Rail. Pour un match programmé à 16 heures, les joueurs ont eu du mal à accélérer le jeu et à donner du rythme à un match qui s’est joué à huis clos avec une poignée de spectateurs.
Face à un adversaire très regroupé en défense, les Lions parviennent quand même à se montrer dangereux. C’est le cas sur une frappe de Ismaïla Sarr à l’entrée de la surface qui ne trouve pas le cadre. Le défenseur des Lions, Kalidou Koulibaly, aurait pu ouvrir le score en reprenant de la tête un corner qui passe à côté des buts bissau-guinéens.
Il faut attendre la 25e mn, sur un coup franc à l’entrée de la surface sénégalaise, pour voir une occasion de l’Equipe de la Guinée-Bissau qui sera la plus nette de la première période au point d’obliger Edouard Mendy à repousser des poings pour écarter le danger ; alors que jusque-là les Djurtus avaient du mal à sortir de leur base. Suffisant pour les doper et les pousser à tenter de développer leur jeu.
Mais ils seront surpris à la 42e mn par Ismaïla Sarr. Sur une action dangereuse en pleine surface, l’attaquant sénégalais est fauché. L’arbitre gabonais n’hésite pas une seule seconde et indique le point de penalty.
A la surprise générale, Sadio Mané, pourtant allergique à ce genre d’exercice, prend son courage à deux mains et le transforme (1-0). Le plus dur venait d’être fait au même moment l’arbitre renvoie les 22 joueurs aux vestiaires.
En seconde période, les Lions contrôlent la partie, même s’ils s’exposent par moments, à quelques offensives dangereuses de l’adversaire. Ils finissent par se mettre à l’abri grâce à Opa Nguette qui venait juste de prendre la place de Ismaïla Sarr (67). Sur une passe en retrait de Sadio Mané, à l’entrée de la surface, le Messin du plat du pied ajuste facilement le gardien bissau-guinéen. Les Lions auraient pu inscrire le second but plus tôt, sur une frappe enveloppée de Pape Alioune Ndiaye, détournée impeccablement par le gardien des Djurtus. Il y a aussi cette tête piquée de Sadio Mané à la 70e mn qui passe légèrement à côté. Sans oublier la belle percée de Moussa Wagué, très intéressant dans son couloir, mais qui ajuste mal son centre.
L’essentiel était fait pour les Lions. Même si la fin de match sera marquée par la belle parade de Edouard Mendy sur une tête rageante d’un joueur bissau-guinéen.
L’Equipe sénégalaise aura beaucoup souffert sur les coups de pied arrêtés durant ce match. Mais la barque a fini par tenir. Le plus important était de s’imposer à domicile et conserver la place de leader du Groupe I. Ce que la bande à Sadio Mané a pu réussir, en attendant le déplacement à Bissau, ce dimanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here