PARTAGER

L’annulation du match amical des Lions contre la Mauritanie fait désordre par rapport au plan-programme de Aliou Cissé qui avait l’occasion de rassurer les supporters sénégalais après la déroute de Rabat. Mais le sélectionneur n’a pas le choix : il devra vite se projeter sur le prochain match contre la Guinée Bissau dans moins d’un mois.

L’Equipe nationale va jouer le mois prochain la Guinée Bissau. Une double confrontation, entre le 9 et le 17 novembre, comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Can 2022.
Avec deux matchs amicaux au programme pour préparer ce grand derby, le staff technique national s’est finalement contenté d’une seule rencontre perdue contre le Maroc (1-3) vendredi à Rabat. Le second match contre la Mauritanie de ce mardi ayant été finalement annulé pour des cas de Covid enregistrés chez les Mourabitounes.
Une fausse note pour Aliou Cissé et son staff qui espéraient profiter de cette autre opportunité pour effacer le revers de Rabat. Car en effet, il y avait beaucoup de choses à remettre à l’endroit après le succès logique des Lions de l’Atlas.
D’abord au niveau du comportement d’ensemble de l’équipe qui n’a pu apporter les arguments qu’il faut, sur le plan de l’intensité du jeu et au niveau tactique, face à des Marocains bien en place et qui ont été réalistes en ouvrant le score très tôt. Ensuite au niveau de la prestation individuelle de certains cadres qui n’ont pas pu faire bénéficier de leur expérience aux jeunes dont certains faisaient leur baptême du feu.
Les absences des piliers de l’équipe, comme Edouard Mendy, Alfred Gomis, Sadio Mané, Kalidou Koulibaly, entre autres, ont à coup sûr impacté la prestation de l’équipe. Mais cela ne devrait pas être une excuse. Car la réalité est que la bande à Gana Guèye est passée complétement à côté.
On comprend donc la déception née de l’annulation du match contre la Mauritanie. Surtout que d’ici la prochaine sortie des Lions pour les éliminatoires de la Can 2022, il n’y a plus de date Fifa. Et les choses vont aller très vite si on sait que la double confrontation contre les Djurtus c’est dans moins d’un mois. En clair, «Coach Cissé» n’aura pas de temps à perdre dans ses réflexions menant à la mise en place de la meilleure équipe possible.
Ce prochain rendez-vous contre la Guinée-Bissau sera aussi très délicat au vu de ce contexte de Covid et des risques de contamination des joueurs. Les Fédéraux qui ont dû retenir certaines leçons de cette annulation, vont à coup sûr anticiper surtout au niveau du protocole sanitaire car ayant sous la main assez d’éléments leur permettant d’avoir à faire face à toute mauvaise surprise, en liaison avec le personnel soignant et le ministère de la Santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here