PARTAGER

Opposés à l’Egypte cet après-midi en demi-finale de la Can, les Lions du beach soccer sont à un pas du Mondial 2017, prévu aux Bahamas. Trois fois champions d’Afrique et finalistes de la dernière Can, les hommes de Ngalla Sylla ont aussi l’occasion de reconquérir le titre continental perdu en 2015 face au Madagascar.

L’Equipe nationale de beach soccer affronte en demi-finale de la Can l’Egypte pour une place en finale. Ce sera cet après-midi à 17h 45 à Lagos. Trois fois champions d’Afrique, les «Lions de la plage» sont sur le point d’atteindre leur objectif, car si le Sénégal se qualifie pour la finale, il aura alors l’opportunité de disputer la Coupe du monde de beach soccer qui se tient aux Bahamas en 2017.
Une nouvelle aventure pour l’entraîneur des Lions, Ngalla Sylla, et ses joueurs. «Ce sera l’occasion d’aider certains jou­eurs de cette équipe qui se­ront à leur première expérience de connaître le très haut niveau», disait-il sur le site de la Caf, avant le début de la compétition.
Un pari à portée de la main pour les «Lions de la plage», seule équipe à avoir fait le plein de points en match de poule (9 sur 9) et qui fera face à une formation égyptienne, classée en tête du classement africain, et qui a arraché sa qualification grâce à sa victoire sur la Côte d’Ivoire (4-2).
En face, les triples champions d’Afrique pourront s’enorgueillir d’avoir la meilleure attaque (15 buts), devant le Maroc (12 buts). Le Sénégalais Babacar Fall occupe la tête du classement des buteurs avec 6 réalisations en 3 matchs.
Au-delà d’une qualification au Mondial, il sera donc question de reconquête du titre continental perdu en 2015 contre le Mada­gascar. Une formation malgache battue (1-3) en match de poule par le Sénégal et qui a terminé à la troisième place du groupe B, synonyme d’élimination.
Un autre challenge pour Babacar Fall et ses coéquipiers qui veulent réaliser la passe de quatre. «Les autres ont réussi à combler le gap et notre ambition sera de jouer à fond toutes les rencontres pour gagner notre billet en finale. Chaque année, le niveau monte et il faut faire attention à tout le monde», disait le technicien sénégalais. Jus­que-là, le message est très bien reçu par les finalistes de la Can 2015 qui retrouvent une équipe d’Egypte qu’ils avaient battue 2-0 en 2011.
A noter que dans l’autre demi-finale, le Nigeria, pays organisateur, affrontera à 19h le Maroc qui a terminé second dans le groupe B. Les deux finalistes se­ront directement qualifiés pour Bahamas 2017.
 wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here