PARTAGER

Vainqueur de la Rd Congo (28-22) pour sa première sortie à la 22e édition de la Can de handball hier, l’Equipe nationale féminine sera opposée à l’Angola, cet après-midi (18h Gmt). Un match qui s’annonce très compliquée pour les Lionnes face à l’une des meilleures nations du continent et hôte de la compétition.

L’Equipe nationale féminine de handball a effectué une bonne entrée en matière à la 22e édition de la Can de handball de la catégorie. Les Lionnes ont battu hier à Luanda (Angola), la Rd Congo (28-22), pour leur premier match du tournoi, rapporte l’Agence officielle angolaise, Angop. A la mi-temps, les Sénégalais menaient par 15 à 10 devant l’équipe vice-championne d’Afrique en titre.

Awa Diop, meilleure joueuse du match
L’ailière du Sénégal, Awa Diop, a été élue meilleure joueuse du match. Une belle performance pour les Filles de Frédéric Bougeant dont l’ambition est de vivre une belle aventure en terre angolaise.
Composée essentiellement d’expatriées, l’Equipe nationale féminine devra rééditer le même exploit face à l’Angola, pays hôte de la compétition. Un match prévu cet après-midi à partir de 18 heures Gmt. Une partie qui s’annonce très compliquée. Car en face, les Angolaises règnent sur cette discipline depuis les années 1990, raflant 11 sacres (record), dont 8 consécutifs (entre 1998 et 2012). Elles n’ont perdu le titre continental que lors de la dernière édition disputée, il y a deux ans, à Alger, au profit de la Tunisie. Cette dernière a été son bourreau en demi-finale dans la capitale algérienne. Comme pour dire que la reconquête du titre et la suprématie sur la petite sphère continentale restent l’objectif des Perles, (surnom de la sélection angolaise).
Avec un grand vécu du plus haut niveau avec notamment une participation à douze Coupes du monde et à cinq Jeux Olympiques dont ceux de Rio 2016 (avec une présence en quarts de finale), le titre ne devrait pas leur échapper devant leur public.
Pour une telle rencontre, les Lionnes pourront compter sur le soutien de leur sélectionneur. Ambitieux et très proche de ses joueuses, Frédéric Bougeant, l’ancien entraîneur de Fleury, ne manque pas de rappeler son ambition et son désir de réaliser de grandes choses avec la sélection du Sénégal. «Je prends énormément de plaisir aujourd’hui à être à la tête du Sénégal et, vraiment, je n’ai pas eu de manque particulier sur ces six derniers mois. J’ai envie de vivre cette aventure jusqu’au bout», disait le technicien français avant d’embarquer pour Luanda.
Après l’Angola, les Lionnes seront opposées à la Côte d’Ivoire, le 1er décembre et le Cameroun, le lendemain. A noter que les quatre premiers du groupe se qualifieront pour les quarts de finale. Dans la poule B, la Tunisie, championne d’Afrique en titre, a battu la Guinée 34 à 22. Outre ces deux sélections, le groupe B est composé aussi de l’Algérie et du Congo. Le trio de tête de cette 22e Can féminine sera qualifié au Championnat du monde de handball féminin.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here