PARTAGER

Avant de s’envoler aujourd’hui pour le Congo pour la suite de la préparation de la Can, les Lions ont reçu des mains du Président Macky Sall le drapeau national. Il en a profité pour les gonfler à bloc avant de les inviter à se montrer plus performants que lors des précédentes éditions.

Le Président Macky Sall souhaite voir les Lions réussir un meilleur parcours à la Can au Gabon que lors des précédentes éditions souvent marquées par des éliminations au premier tour. C’était hier lors de la traditionnelle remise du drapeau national aux Lions. Le chef de l’Etat a ainsi exhorté la bande à Cheikhou Kouyaté de défendre dignement les couleurs nationales afin de décrocher un premier sacre continental après lequel le Sénégal court depuis belle lurette. «Chers Lions, nous voulons que Gabon 2017 soit une meilleure participation», a déclaré le Président Macky Sall. «Travailler sans relâche et essayer d’égaler ou dépasser l’exploit de vos aînés», a-t-il ajouté, en citant les performances de l’Equipe nationale junior, vainqueur du tournoi de l’Uemoa et l’Equipe nationale de beach soccer, revenue du Nigeria avec le titre de champion d’Afrique pour la quatrième fois.
Tout en adressant ses vives félicitations à ces deux équipes, en souhaitant que les Lions s’inspirent de leurs performances, le Président Sall les a conseillés «de rester attachés aux valeurs de courage, de di­gni­té et de respect de l’autre» durant le temps de la compétition, tout en restant «humbles». Les exhortant à faire preuve «d’unité et de solidarité en faisant corps avec le Peuple sénégalais», le chef de l’Etat a invité les joueurs à se servir «du legs laissé ici par leurs aînés pour transcender les obstacles sur le chemin qui mène au sacre». «Puisez sur la riche histoire comme repère pour tisser les files de la victoire», a-t-il argumenté.

«Combler le Peuple sénégalais»
Offrant en exemple d’anciens acteurs du football comme feus Jules François Bocandé, Mawade Wade, l’ancien sélectionneur des Lions qui a réussi à qualifier le Sénégal en Coupe du monde en 2002, Bruno Metsu, Joe Diop, la génération 2002 dont deux parmi eux étaient présents, à savoir El Hadji Diouf et Kalidou Fadiga, le chef de l’Etat n’a pas manqué de rappeler que le Sénégal est investi d’un préjugé favorable au moment de disputer la Can. En mettant l’accent sur le classement Fifa où le Sénégal est à la première place en Afrique.
En leur souhaitant de rentrer avec le trophée dans son message de meilleurs vœux, le Prési­dent Macky Sall dira lire sur le visage des footballeurs sénégalais «la motivation de combler le Peuple sénégalais».
Profitant de l’occasion, il adressa ses félicitations au ministre des Sports, Matar Bâ, pour les résultats réussis à la tête de son département et ses encouragements au président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor, avant d’encourager le sélectionneur national, Aliou Cissé. «Au Sénégal, il y a 14 millions de sélectionneurs qui font leur sélection. Votre sélection est la seule qui vaille», rassure le Président Sall.
Présent à la cérémonie, le conseiller du chef de l’Etat et non moins leader du Super Etoile, Youssou Ndour, a été invité par le Président à doper les Lions. Entonnant son chanson fétiche Gaïndé qui est l’hymne aux Lions, la star de la musique leur a demandé d’être les meilleurs.

mbodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here