PARTAGER

La Zambie pays organisateur a remporté sa Can U20 en battant le Sénégal, 2-0, dimanche à Lusaka. C’est la première Can pour les jeunes Chipolopolos, alors que le Sénégal s’incline pour la seconde fois consécutive en finale, victime de la prestation de son gardien de but.

Grâce à deux buts de Paton Daka et de Edward Cholifuya, l’Equipe junior de Zambie a remporté la Can des moins de 20 ans aux dépens du Sénégal, ce dimanche au National Heroes stadium de Lusaka, a constaté l’Aps. La Zambie, qui a remporté tous ses matchs lors de cette Can, n’avait pas besoin de ce cadeau des adversaires sénégalais pour remporter sa première coupe chez les Juniors. Alors que c’est le Sénégal qui s’est créé les premières occasions, c’est la Zambie qui a pris les devants à la 17ème grâce à Patson Daka. A l’affût d’une faute de main du gardien sénégalais, Lamine Sarr, consécutivement à un centre, il n’a eu qu’à pousser le ballon au fond des filets. Le public venu très nombreux a mis davantage la pression.
Et sur un autre ballon zambien en profondeur sur un contre, Lamine Sarr sort pour dégager le ballon qui ricoche sur l’attaquant Edward Chilufya à la 35ème minute. Les Juniors sénégalais se procureront des occasions mais ne réussiront pas à mettre le ballon au fond des filets. Ni Aliou Badji, seul face au gardien zambien, ni Ibrahima Niane encore moins Habib Guèye n’ont réussi à marquer ce but qui aurait pu les relancer.

Une seconde finale perdue
Le Sénégal rêvait d’une revanche sur l’histoire, deux ans après avoir perdu la finale des U20 à Dakar face au Nigeria (1-0), mais les espoirs de conquête se sont éteints assez vite pour les Lionceaux incapables de venir au bout de la Zambie devant son public. Les Chipolopolos, soutenus par 60 000 spectateurs du Heroes National Stadium, n’ont pas beaucoup tremblé dans cette finale, aidé par la bourde du gardien sur les deux buts. Sans être réellement dangereux, les Zambiens avaient fait la différence et le break sur deux erreurs adverses et se dirigeaient vers la succession du Nigeria, nation la plus titrée chez les Juniors, mais absent dans cette édition.
Les Lionceaux ne se remettront jamais de ces buts, dans une partie maitrisée par les Juniors de Beston Chambesi et juste animée par une empoignade après que l’attaquant sénégalais Ibrahima Ndiaye a jeté un objet dans le but zambien. Un geste que les locaux ont interprété comme de la sorcellerie et qui a failli mettre le feu dans les tribunes et sur la pelouse.
Avec Aps et Afriquefoot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here