PARTAGER

La Cérémonie de remise du Drapeau national qui s’inscrit dans une tradition Républicaine, a servi de tribune au Secrétaire général du ministre des Sports, Paul Dionne, pour gonfler à bloc l’Equipe nationale U17. Les Lionceaux ont été reçus hier au ministère quelques heures avant d’embarquer dans l’après-midi pour la Tanzanie. Et cela, en l’absence du ministre, Matar Bâ, reconduit et retenu par le premier Conseil des ministres, après la réélection du Président Macky Sall. Avec à leur tête leur entraîneur, Malick Daff, accompagné des membres de son staff, le représentant du ministre de souligner que «la sélection U17 sera la première à descendre sur le terrain de la compétition après la reconduction du patron du sport du Sénégal à son poste». «La cérémonie de ce matin intervient dans un contexte particulier marqué par la confiance renouvelée au ministre Matar Bâ. Vous serez les premiers à ouvrir cette première ère qui se veut plus glorieuse afin de répondre aux attentes du chef de l’Etat qui vous incite à la victoire finale», dira Paul Dionne. Non moins sans avertir les Lionceaux sur la difficile mission qui les attend en Tanzanie. «Comprenez que votre séjour en Tanzanie ne sera pas une partie de plaisir. Car vous avez la lourde tâche représenter le Peuple sénégalais. Monsieur le ministre des Sports vous invite à faire preuve de responsabilité. Cependant toute la Nation sera derrière vous pour vous pousser à la victoire», indique M. Dionne. Soulignant l’intérêt que revêt cette Can avec la possibilité pour les demi-finalistes de se qualifier au prochain Mondial, au Pérou, il demandera aux gosses de Malick Daff «de représenter dignement le Séné­gal».
Pour l‘entraîneur, «c’est toujours un honneur de recevoir le Drapeau national pour défendre notre pays, le Sénégal. Nous sommes patriotes». Conscient que la partie ne sera pas facile, le technicien sénégalais estime qu’«aucune compétition n’est facile. On a bien travaillé depuis un an quand même. Nous sommes prêts. Nous avons remporté tous les tournois auxquels nous avions pris part».
A noter que le Sénégal va jouer son premier match le 15 mars contre le Maroc, avant d’affronter la Guinée Conakry trois jours plus tard, puis le Cameroun le 21 mars, dernier match de la poule.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here