PARTAGER

C’est la Mauritanie qui a l’honneur d’abriter la Can U20 en 2021. La première Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans à 12 nations. Mais tout ne se passe pas comme prévu.
«En vérité, j’ai quelques inquiétudes, notamment au sujet de la mise en place du Comité de pilotage de l’organisation de cette Can U20 qui est du ressort de l’Etat», avance Ahmed Yahya, président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie.
Par ailleurs, le tournoi nécessite 3 stades. Si deux sont à disposition, un troisième est en construction. «L’organisation de cette compétition n’est pas difficile. Il faut trois stades pour accueillir trois poules de quatre équipes. Deux de ces stades (Cheikha Ould Boydiya et stade olympique) sont opérationnels. Le stade de Nouadhibou est en construction», poursuit-il dans une interview au Quotidien national.
Le membre du Comité exécutif de la Caf affiche néanmoins un optimisme. «L’Etat mauritanien s’est engagé en ayant conscience des conditions posées. Nous sommes sûrs qu’il mettra tout en place pour relever le défi.»

Vers un report du Chan d’un an ; des problèmes avec les dates de la Can 2021
Pour ce qui concerne le Chan 2020, qui était prévu en avril et finalement reporté, un problème demeure. C’est celui des prochaines dates réservées à ce tournoi réservé aux joueurs locaux.
Sur les ondes de CIS Medias (Guinée), Abdel Bah, Secrétaire général de la Caf, n’exclut pas une tenue du Chan l’an prochain. «Aujourd’hui on n’a pas véritablement de scénarios sur le table. Ce sera en fonction de la situation globale. Mais l’organisation du Chan l’année prochaine n’est pas exclue», a confié le successeur de Mouad Hajji.
La Can 2021, calée en janvier de la même année, pourrait aussi être confrontée à un problème de dates suite au report des éliminatoires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here