PARTAGER

Le Sénégal U23 affronte cet après-midi la Guinée à Conakry, en match aller des éliminatoires de la Can 2019, prévue en novembre, en Egypte. Cons­cientes de l’enjeu de ce derby sous-régional, les deux équipes ont fait le plein d’expatriés.

«Dis-moi combien d’expatriés tu as convoqué, je te dirai que vaut ton équipe.» Les deux coaches du Sénégal et de la Guinée semblent surfer sur cet adage pour aborder leur match de cet après-midi à Conakry dans les meilleures conditions. Normal, car l’enjeu de ce match aller est de taille avec au bout une qualification à la Can U23 «Egypte 2019».
Joseph Koto et Souleymane Camara Abedy ont en effet ratissé large en faisant le plein d’expatriés. Côté sénégalais, 25 joueurs ont été convoqués dont 10 professionnels. Parmi eux, on retrouve le milieu de terrain international A, Assane Diousse, prêté par Saint-Etienne au Chievo Vérone, mais aussi le milieu de terrain de Lyon, Ousseynou Ndiaye, et l’attaquant de Metz, Ibrahima Niane, auteur de 8 buts avec Metz cette saison en Ligue 2.
Cinq finalistes malheureux de la récente Can U20 sont également présents dont Moussa Ndiaye, désigné meilleur joueur de la compétition, et Ousseynou Cavin Diagne (Le Mans).
Du côté du Syli Espoirs, on mise aussi sur les expatriés. «J’ai convoqué 10 professionnels, il y a 4 autres qui arrivent, ils ne pourront pas tous être là, parce que ce n’est pas une date Fifa. Je vais sélectionner des joueurs guinéens, qui ont envie de jouer et de mouiller le maillot où qu’ils soient dans le monde. Parce que je veux faire des résultats. Je ne sous-estime par les locaux.»
D’ailleurs cette histoire d’expatriés avait occasionné une petite querelle entre les deux coaches. Et Joseph Koto a vite fait de manifester sa confiance par rapport à ce match. «La Guinée n’est pas une équipe qui peut nous poser des problèmes. Cela ne sera plus comme avant. Nous saurons quelle stratégie mettre en place pour remporter ces deux rencontres. D’habitude quand ils jouent contre le Sénégal, ils viennent avec une grosse détermination. Nous savons déjà à quel genre d’adversaire nous aurons à faire face. Je les ai vus à l’œuvre», avait averti l’ancien sectionneur des Lionceaux U20.
Son homologue n’a pas tardé à répliquer : «Chacun va préparer sa stratégie et le meilleur va l’emporter. Aujourd’hui le football, c’est celui qui est mieux préparer qui l’emporte, donc nous nous préparons et nous n’allons pas beaucoup parler. Il faut parler peu», a soutenu Abedy. Comme quoi, tous les ingrédients sont réunis pour une explication de feu dans quelques heures sur la pelouse du 28 septembre.

Un trio congolais au sifflet
Ce sera sous les yeux d’un trio arbitral venu du Congo, annonce la Confédération africaine de football (Caf) sur son site officiel. L’arbitre central Fitial Charel Just Kokolo sera assisté de Styven Danek Moutassi Moyo et de Beaudrel Ntsele Roul. Le coup d‘envoi sera donné à 16h 30, précise la même source et la rencontre retransmise en direct sur la Cis TV, chaîne privée guinéenne. La manche retour aura lieu le dimanche 24 mars, au stade Lat Dior de Thiès.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here