PARTAGER

L’Equipe nationale U23 s’est entraînée ce vendredi matin au stade Lat Dior de Thiès pour préparer la manche retour contre la Guinée. Un match qui compte pour les éliminatoires de la Can et que les Lionceaux se doivent de gagner après avoir perdu à Conakry (1-2). Dans un entretien avec Wiwsport, le sélectionneur Joseph Koto est revenu sur les manquements à l’aller et affirme que son groupe est dans un bon état d’esprit pour décrocher la qualification.

Votre analyse du match aller contre la Guinée à Conakry ?
Pour le match aller, je suis un peu déçu parce que je pense qu’on pouvait avoir un bon résultat avec les occasions qu’on s’est créées. Mais c’est le football et je pense que ce qui est réconfortant c’est le but qu’on a marqué et qui nous permet quand même aujourd’hui d’avoir toutes nos chances encore en main. Je pense qu’on va saisir cette occasion pour donner le meilleur de nous-mêmes et décrocher cette qualification.

Etes-vous satisfait de la prestation des expatriés venus en renfort ?
Je ne suis pas très satisfait mais il faut rappeler que vous avez toujours des circonstances atténuantes. Vous savez avec les dates-Fifa, c’est très compliqué parce que les joueurs arrivent à la dernière minute. Donc on n’a pas le temps de travailler avec les joueurs qui sont fatigués avant de venir. Donc c’est ce qui est arrivé. Pour la plupart, ils sont arrivés tard, c’est le cas de Dioussé, Aliou Badji arrivés presque la veille de notre départ pour Conakry. Donc parfois c’est compliqué. Et vous savez que depuis qu’on a l’équipe, on n’a pas de matchs amicaux. On comptait surtout sur le tournoi de l’Arabie Saoudite qui a finalement été reporté. Donc c’est ce qui a un peu biaisé notre préparation. La chance qu’on a est que la plupart des joueurs ont déjà joué ensemble. Je pense qu’ils ont eu le temps de récupérer. C’est après les deux séances d’entraînement qu’on verra les meilleurs joueurs qui seront opérationnels pour ce match.

Justement, comment comptez-vous aborder la manche retour contre la Guinée ?
Avec beaucoup de sérénité et beaucoup de calme. Je pense qu’il ne faut pas s’enflammer. Rien n’est encore perdu. Il faut garder notre sérénité et jouer calmement le match et cela se jouera sur 90 minutes et inchalla je pense qu’on doit pouvoir nous en sortir.
Sur le plan offensif, il faut marquer mais aussi ne pas encaisser pour se qualifier. Est-ce que les joueurs sont conscients de cela ?
Je pense que les joueurs sont conscients de cet enjeu. On y travaille à l’entraînement et nous savons ce qui nous attend. Je pense qu’on a de bons joueurs qui peuvent faire la différence.

Est-ce que vos joueurs sont mentalement prêts pour affronter la Guinée au match retour à Thiès ?
Je constate qu’il y a une bonne ambiance. Après le match de Conakry, dans le car, en route pour l’aéroport, on a senti que les joueurs étaient décontractés et qu’ils avaient même oublié ce qui s’était passé. Donc c’est ce qui est important. Il y a une bonne ambiance chez les joueurs et je pense que c’est ce qui est important. Maintenant le reste c’est la volonté de Dieu.
wiwsport.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here