PARTAGER

Le congrès d’investiture de 2011 du candidat Macky Sall, c’est Mbaye Ndiaye qui s’en était chargé. Le président de la République a renouvelé sa confiance au ministre d’Etat pour organiser celui de 2019 prévu en décembre prochain. C’est Mbaye Ndiaye himself qui a donné l’information samedi dernier, lors d’une cérémonie de remise 4 millions de F Cfa offerts par le président de la République au poste de santé de Cambérène 2 pour éponger ses 15 mois d’arriérés de loyer. Occasion saisie par l’ancien ministre de l’Intérieur pour tirer sur les adversaires de Macky Sall. «La relève n’est pas encore assurée», assure M. Ndiaye qui pense que «Macky Sall est le seul le candidat crédible et outillé pour présider aux destinées du pays». Louant les «efforts» déployés par son mentor dans le secteur de l’enseignement supérieur, malgré la grève des étudiants, Mbaye Ndiaye estime que l’opposition ne fait que dans les critiques pour «tenter de déconstruire» le bilan du Président Macky Sall. «Alors qu’elle devait adopter une posture qui fasse d’elle une alternative crédible, cette opposition ne fait que dans les invectives qui n’ont aucun intérêt pour les Sénégalais. Le civisme auquel invite le chef de l’Etat doit habiter chacun de nous, en particulier ceux qui sont dans la mouvance présidentielle comme ceux qui sont dans l’opposition parce que nous sommes tous des Sénégalais», souligne-t-il.
Seulement, regrette-t-il, l’opposition «confond vitesse et précipitation». Et sans le citer, Mbaye Ndiaye a lancé une allusion au leader de Rewmi qui fait face à une avalanche de critiques des religieux, après sa sortie polémique. «C’est ce qui vaut à un des membres de l’opposition de remettre en cause les fondements de l’islam», dit-il. Le ministre d’Etat ne doute pas que «le moment venu, le Peuple tranchera et offrira un second mandat au président de la République pour parachever l’œuvre déjà entamée».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here