PARTAGER

Responsable politique et président du Grand Parti, Malick Gakou n’oublie pas qu’il est issu du mouvement sportif, pour avoir été président du Guédiawaye Football Club (Gfc) et ministre des Sports. Normal donc qu’il soit attentif aux performances des Lions du foot qui viennent de décrocher leur qualification pour la Can 2022.
«Je voudrais profiter de la qualification de nos Lions à la Can 2022 qui sera organisée par le Cameroun, pour les féliciter très chaleureusement. Ces félicitations vont aussi à l’endroit du ministère des Sports, de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) et du staff technique. A présent, nous devons tous nous mobiliser pour gagner le trophée continental», écrit dans un communiqué l’ancien patron du sport sénégalais.
Se joignant à l’autre actualité sportive brûlante marquée par la candidature de Me Augustin Senghor à la présidence de la Caf, M. Gakou se félicite du choix du président de la Fsf de briguer la présidence de l’instance dirigeante du foot continental. «De même, je salue l’opportunité et la pertinence de la candidature du président de la Fsf, Me Augustin Senghor, au poste de président de la Caf. Cette candidature ne saurait être celle du football, encore moins celle des sportifs. Elle doit être celle du Peuple sénégalais dans son unité et sa cohésion pour hisser le drapeau sénégalais au firmament du sport continental», soutient-il. Avant de proposer : «Pour ce faire, j’en appelle à la mise en place d’un Comité national pour le succès de cette candidature sénégalaise. Person­nellement, je prendrai l’attache de mes anciens collègues ministres des Sports, du ministre des Sports, M. Matar Ba, des anciens présidents de la Fsf et de toutes les bonnes volontés pour soutenir cette candidature et lui donner le maximum de chances de succès.»
Pour rappel, l’élection du président de la Caf aura lieu le 12 mars 2021 à Rabat (Maroc). Quatre autres candidats sont en lice : le président sortant, Ahmad Ahmad, Jacques Anouma, ancien président de la Fif, le patron du foot mauritanien, Ahmed Yahya, et le président du club sud-africain des Mamelodi Sundowns, Patrice Motsepe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here