PARTAGER

Toutes les équipes qualifiées vont disputer leurs rencontres de Coupe d’Afrique au Caire, où les températures très élevées peuvent présenter un risque pour leurs joueurs. Pour limiter les effets de la chaleur sur les organismes, la Caf va mettre en place un dispositif.

La Commission médicale de la Caf a publié hier un communiqué très inquiétant sur le niveau de chaleur en Egypte lors de la Can 2019 (21 juin-19 juillet).
Selon le document, la température ambiante moyenne (sèche) en juin-juillet devrait se situer de 35°C à 38°C, avec une humidité moyenne de 40% à 60%. Cela donnerait une température WBGT (de globe de bulbe humide) élevée supérieure à 32°C.
A première vue, 32°C ne représente pas un réel danger pour les équipes participantes ou leurs supporters qui se rendront en Egypte durant le tournoi panafricain. Seulement, la température n’a pas été calculée avec l’indice UV, utilisé dans les bulletins météo habituels, mais avec l’indice WBGT. Et une température supérieure à 32°C représente le niveau de danger, pour lequel certains sujets, bien que physiquement aptes et en bon état de santé, peuvent courir un risque.
Mais au juste c’est quoi le WBGT ? Le globe de bulbe humide, (Wet Bulb Globe Tempe­rature-WBGT), est un indice composite de température utilisé pour estimer les effets de la température, de l’humidité, et du rayonnement solaire sur l’homme. Il est le seul indice de température ressentie à tenir compte du rayonnement solaire.
Il est utilisé en hygiène industrielle, mais aussi par les athlètes et les militaires pour déterminer les niveaux d’exposition à des températures élevées.
Parce que le WBGT utilise la température de globe, il tient compte non seulement de l’ensoleillement variant dans le temps selon l’angle du soleil mais également indirectement du refroidissement éolien et de la couverture nuageuse. Il s’agit donc d’un indice plus dynamique que l’humidex et l’indice de chaleur qui utilise seulement la température et l’humidité à l’ombre.

Deux pauses fraicheur par match
Dans son communiqué, la Caf reprend les mesures recommandées par la Fifa dans ce genre de situation. Ainsi, 2 pauses repos et rafraîchissantes seront instaurées aux 30e et 75e minutes des rencontres. Ces pauses de 3 minutes doivent être correctement préparées en termes logistiques, avant le tournoi et avant chaque match. Elles nécessitent l’apport de conteneurs froids sur roues pour y mettre de la glace pilée, des boissons pour les arbitres et des petites serviettes froides et humides à placer autour du cou pour 26 personnes (4 arbitres + 22 joueurs).
La commission médicale de la Caf se prépare également à toutes sortes de situations d’urgence pour pouvoir diagnostiquer et traiter les maladies dues à la chaleur, si elles se produisent, les jours de matchs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here