PARTAGER

Quelle vie après une carrière sportive ? Une question que d’aucuns se posent dans le landerneau sportif devant la situation souvent précaire de nombreux sportifs qui sont sans solution après leur retraite sportive. C’est donc face à cette problématique que l’équipe dirigeante du Casa Sports a décidé de mettre du sien pour financer la reconversion de ses anciens footballeurs dans le secteur de l’élevage.

Au Sénégal, la reconversion de nombreux sportifs s’avère délicate, car souvent peu préparée. Si d’aucuns, une minorité, après leur carrière trouvent refuge dans leur club d’adoption, voire dans la famille du sport, d’autres par contre peinent à trouver des débouchés pour assurer leur reconversion. C’est le cas au niveau du club fanion de la Casamance naturelle, le Casa Sports, où beaucoup de ses anciens pensionnaires font face aux dures réalités de la vie, faute de débouchés. C’est donc conscient de la situation de précarité de ces derniers que le président du Casa Sports, Seydou Sané, et son équipe ont pris l’option résolue d’accompagner la reconversion de leurs anciens pensionnaires à travers des activités génératrices de revenus, notamment l’élevage. Une noble initiative qui a pris les contours d’une remise de chèques à ces derniers pour leur permettre, selon M. Sané, de développer leur projet portant sur l’élevage. «C’est le moment pour nous de féliciter les anciens footballeurs pour leurs nombreuses initiatives visant à promouvoir le sport dans la région, mais aussi à aider les joueurs dans la reconversion sociale et économique», a indiqué le président du Casa Sports, en marge de cette cérémonie de remise de chèques. Une démarche que Seydou Sané justifie également par le fait qu’ils ont tout donné au Casa Sports et n’ont pas eu la chance d’être des footballeurs professionnels. «Ils n’ont pas d’emploi. Ce faisant, nous avons décidé de les accompagner à travers des activités génératrices de revenus», a-t-il soutenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here