PARTAGER

Le changement climatique est le principal responsable du doublement des catastrophes naturelles dans le monde depuis l’an 2000, prévient un rapport du Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophe (Unsdir). Les catastrophes climatiques passées de 3656 (1980-1999) à 6681 (2000-2019) ont ainsi fait nettement progressé le nombre de désastres naturels. Entre 2000 et 2019, 7348 désastres naturels ont été enregistrés dans le monde, soit près du double qu’entre 1980 et 1999, révèle un rapport du Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophe (Unsdir). Ces catastrophes naturelles ont tué plus de 1,2 million de personnes depuis 2000.
Les catastrophes les plus fréquentes au cours des deux dernières décennies sont les inondations -qui ont doublé- et les tempêtes, et l’Onu s’inquiète de la survenue de vagues de chaleur dans la prochaine décennie. «Le Covid-19 a vraiment sensibilisé les gouvernements et le public en général sur les risques qui nous entourent. Ils peuvent voir que si le Covid-19 est aussi terrible, l’urgence climatique peut être encore pire», a déclaré la Secrétaire générale de l’Unsdir.
Le coût lié à ces désastres est de près de 3000 milliards de dollars depuis 2000. Bien qu’important, ce chiffre est en dessous de la réalité puisqu’un grand nombre de pays, notamment en Afrique et Asie, ne fournissent pas d’informations sur l’impact économique des catastrophes survenues ces 20 dernières années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here