PARTAGER

C’est le temps des regrets. Après l’élimination du Jaraaf par le Wac de la Ligue des champions ce samedi, c’était autour hier de Génération Foot de tomber face à une autre formation marocaine, le Hassania d’Aga­dir. Et ce, malgré sa victoire (1-0) lors de la manche retour des 16e de finale de la Coupe de la Caf qui s’est révélée insuffisante après la manche aller perdue au Maroc (0-2).
Pourtant, il y avait de la place pour la qualification pour cette formation de Déni Biram Ndao face à un adversaire largement à sa portée.
S’ils ont éprouvé des difficultés à poser le jeu en première mi-temps face à une équipe marocaine qui s’est contentée de couper les transitions en faisant preuve de combativité, les Grenats ont largement dominé l’équipe de Hassania d’Agadir qui avait du mal à combiner.
Avec un bloc très bas et compact, les visiteurs finissent par encaisser un but. Sur une frappe de 25 mètres, le défenseur gambien de Génération Foot, Bunn Sanneh, bat le portier marocain, Abder­rahmane El Houasli (66e mn).
Les poulains de Demba Mbaye n’ont pas réussi à inscrire ce second but qui devait leur permettre de revenir à la hauteur de leurs adversaires pour espérer ensuite les éliminer en s’offrant un 3e but.
Pourtant, lors de la première mi-temps, ils avaient cru avoir fait le plus dur en trouvant le chemin des filets par l’intermédiaire de Pape Insa Badji. Mais ce dernier voit son but refusé pour une position de hors-jeu sifflée par l’arbitre libyen. Sim­para connaîtra le même sort après avoir prolongé le cuir dans les buts adverse en seconde pé­rio­de.
Les deux équipes finissent la rencontre à dix avec les expulsions de Pape Matar Sarr de Génération Foot et Jalal Doudi du côté marocain.
Malgré qu’il ait dénoncé les décisions de l’arbitre qui, selon lui, «ont rendu la tâche difficile à son équipe», le coach de Génération Foot juge par ailleurs que «c’est à cause du match aller perdu au Maroc» que son équipe n’a pu se qualifier pour les phases de poules de la Caf. Il s’est cependant félicité de la prestation de ses protèges qui «ont mis de la folie dans une rencontre» face à une formation marocaine qu’ils ont dominée.
«Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. Ils ont joué le match qu’il fallait, mais cela n’a pas suffi», regrette le jeune technicien qui a reçu les compliments de son collègue entraîneur de Hassania d’Agadir, l’Argentin Miguel Angel Gamandi. Ce dernier de souligner que «Génération Foot méritait de passer au vu de ce qu’elle a montré».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here