PARTAGER

Du 16 au 22 octobre, la langue italienne sera à l’honneur à travers le monde. Il sera célébré la 17ème édition de la Semaine de la langue Italienne. Lancée par le ministère des Affaires étrangères Italien, cette semaine vise à promouvoir la langue italienne et par conséquent sa culture. Organisée chaque année pendant la 3ème semaine d’octobre, cette édition sera axée sur le thème : «L’Italie au cinéma.» Pour marquer cette commémoration au Sénégal, 3 films italiens sont déjà à l’affiche à la salle Canal­Olympia. Demain à 20 heures, La mafia tue en été sera projetée. Réalisé par Pierfrancesco Dili­berto, ce film raconte de façon tragicomique la vie de Arturo qui, depuis ses plus jeunes années, croise la route de la mafia. C’est un enfant particulièrement sensible aux bizarreries qu’il voit survenir tous les jours dans sa vie. Il subit le destin de tous les jeunes journalistes et militants qui ont affronté la vérité en face et qui, trop souvent, deviennent des victimes de la mafia.
Le jeudi 19 octobre Cana­lOlympia diffusera Parfaits inconnus, un film de Paolo Genovese. D’une durée de 1 heure 37 minutes, ce film met en situation lors d’un diner, 7 amis. Autour d’une table, ils s’attèlent à un jeu : chacun met son téléphone sur la table pour tout partager avec les autres. Au départ certains font mine de s’y résoudre sans aucune gêne. D’autres se montrent plus réticents mais finissent pas céder tant cette attitude réfractaire pourrait paraitre suspecte vis-à-vis de leurs conjoints. A l’issue du jeu, les amis tombent des nues lors de la découverte de certains faits qu’ils se cachaient, se révélant ainsi des «parfaits incon­nus».  Et pour clôturer la semaine, le samedi 21 octobre, il sera diffusé Relax ! Ne t’inquiète pas de Francesco Bruni. Ce film raconte l’histoire de Luca, un garçon de 15 ans vivant avec sa mère et qui fréquente le lycée à contre cœur. Bruno, son répétiteur quinquagénaire, est un ancien professeur qui écrit sur commande des biographies de personnes célèbres. La mère de Luca, qui s’apprête à venir quelques mois en Afrique, décide de lui confier son fils. Avant de partir, elle rencontre Bruno et lui révèle qu’il est le père de Luca mais lui recommande de garder le secret. C’est le début d’une histoire passionnante entre père et fils dans la Rome actuelle.
D’après l’ambassadeur d’Italie qui avait réuni la presse la semaine dernière à sa résidence pour présenter le projet, le choix des films s’explique par le souci «d’être le plus réaliste possible. Il s’agit de montrer l’Italie dans sa beauté mais aussi dans ses réalités. Ces 3 films évoquent la thématique de la jeunesse». Selon son excellence Francesco Paolo Vernier : «Cette semaine veut promouvoir la langue italienne mais aussi sa culture.» «Au Sénégal nous avons plus de 400 étudiants en langue italienne et 4500 élèves dans les collèges. L’enseignement de notre langue a failli être supprimé. Et aujourd’hui on se bat pour l’intégrer à la formation des professeurs», a-t-il rappelé.
mgaye@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here