PARTAGER
Le Président Macky Sall est interpelé par les habitants de Niani Toucouleur.

La Journée mondiale des enseignants (Jme), célébrée le 5 octobre, sera une occasion pour le chef de l’Etat de parler au nom du continent africain. L’annonce a été faite hier par Amadou Diaouné, Coordonnateur de l’Union syndicale pour une éducation de qualité (Useq), lors d’une conférence hier au siège de l’Uden.

La profession enseignante sera à l’honneur. Ce sera lundi prochain 5 octobre prochain que sera célébrée la Journée mondiale des enseignants (Jme). «Il faut rappeler que cette journée a été instituée depuis 1994 par la Communauté internationale. Elle a pour thème : «les Enseignants : leaders en temps de crise et façonneurs d’avenir»», a informé Amadou Diaouné, Coordonnateur de l’Union syndicale pour une éducation de qualité (Useq), lors d’une conférence hier au siège de l’Uden. Cette journée sera une occasion «de rendre un vibrant hommage aux anciens présidents du Comité national du 5 octobre notamment qui, avec abnégation, ont travaillé à cultiver la tradition de célébration du 5 octobre dans notre pays. Il s’agit de feu Séga Seck Fall (Sudes),  Cheikh Faty Faye (Sudes), Seydi Ababacar Ndiaye (Saes), Alioune Dansokho (Uden)», a mentionné Dr Diaouné. «Le contexte de la pandémie du Covid-19 a conduit à l’organisation de la manifestation dans un format absolument singulier et inédit», souligne le Coordonnateur national de l’Useq, qui indique que «le temps de l’Afrique dans cette manifestation se situe le 5 octobre de 9h à  11h 30 mn». Celle-ci «sera marquée par le discours inaugural qui sera prononcé par le président de la République du Sénégal, Monsieur Macky Sall, qui a accepté l’invitation de l’Ieraf à parler au nom de toute l’Afrique». «L’Union syndicale pour une éducation de qualité (Useq), composante de l’Ie au Sénégal, tient à exprimer solennellement au Président Macky Sall, d’abord, sa profonde gratitude ensuite ses chaleureuses félicitations pour cet honneur qui est fait au Sénégal et à ses enseignants en particulier», se montrent élogieux les enseignants qui travaillent pour rendre «beaucoup plus populaire» la Journée mondiale des enseignants (Jme).
Parlant du contexte sanitaire marqué par la survenue de la pandémie, Dr Amadou Diaouné, Coordonnateur national de l’Union syndicale pour éducation de qualité (Useq), dit être incapable d’avancer le nombre d’enseignants atteints de Covid-19. «Malheureusement on ne pas dire le nombre d’enseignants atteints de Covid-19. L’infor­mation est confidentielle. Nous en avons cherché, on n’a en pas trouvé. Probablement, il y a eu des enseignants atteints de Covid-19», a dit Dr Amadou Diaouné, qui reconnait que cela n’a pas eu d’impact sur le déroulement des enseignements. «Il n’y a pas de création de clusters», souligne Dr Diaouné, au point d’occasionner la fermeture des écoles et des campus après la reprise des enseignements suite à leur interruption à cause de la pandémie du Covid-19. «S’il existe des cas, ça ne devrait pas être en grand nombre. Ce serait peut-être des cas isolés», croit savoir Dr Diaouné. Ce dernier, tout en souhaitant que «cette tendance lourde à la baisse» aboutisse à zéro cas, plaide pour une rencontre pour voir les moyens d’élaboration d’un protocole sanitaire pour préserver la santé de tous les acteurs pour l’année scolaire 2020-2021 si toutefois la pandémie arrivait à persister.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here