PARTAGER

Point de festivités. Le Covid-19 est passé par là. Mais les enseignants ont tenu à célébrer la journée qui leur est dédiée. Se donnant rendez-vous au siège de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep) dont le Directeur exécutif est Cheikh Mbow, les syndicats d’enseignants ont pu célébrer en ligne la Journée mondiale des enseignants avec leurs autres collègues africains. Avec comme modératrice Marème Sakho Dansokho, les syndicalistes et autres partenaires de l’éducation ont tenu à rendre un hommage appuyé aux enseignants tout en louant leur engagement pour lutter contre la pandémie du Covid-19 qui a eu un impact sur leur métier avec le recours aux cours en ligne qui ont montré leurs limites avec l’absence d’internet dans certaines localités où vivent certains élèves. Faisant des plaidoyers pour une revalorisation de leur métier et appelant les autorités à investir davantage dans le secteur de l’Education, les enseignants africains ont eu l’honneur de voir le Président Macky Sall tenir un discours pour leur rendre un hommage lors de cette célébration en ligne de la journée qui leur est dédiée et marquant le temps de l’Afrique lors de cette célébration. Lorsque le chef de l’Etat est apparu à l’écran, son speech a été écouté religieusement par l’assistance. Le Président Sall souligne que cette journée de l’enseignant est célébrée chaque année depuis 1994 en citant la signature de la recommandation conjointe Oit-Unesco en 1966 sur la condition du personnel enseignant. Il rappelle que «le 5 octobre marque aussi l’adoption en 1997 de la recommandation de l’Unesco relative à la condition du personnel enseignant».
Evoquant le thème de cette année : «L‘enseignant, leader en temps de crise, façonneur d’avenir», le Président Macky Sall de souligner que «ce thème reflète pleinement le contexte de la sévérité de la pandémie du Covid-19». «Celle-ci a perturbé tous les secteurs et plus particulièrement le secteur de l’Education», selon le Président Macky Sall, qui a profité de l’occasion pour «saluer avec respect les enseignants et enseignantes» qui, selon lui, ont  «continué le service dans un bel élan de patriotisme avec un sens de la responsabilité et parfois dans des conditions difficiles».
Louant leur contribution «à la réalisation de l’objectif de développement durable visant à assurer l’accès de tous à une éducation de qualité sur un pied d’égalité», le chef de l’Etat dit avoir réussi à relever ce défi en compagnie des enseignants «grâce à un plan de résilience éducative à trois composantes : le protocole sanitaire, le dispositif pédagogique et la concertation avec les organisations syndicales». Et le Président Sall de se féliciter de la reprise des cours en présentiel, tout en soulignant le support technologique, no­tam­­ment les cours en ligne, la pla­te­forme audiovisuelle et la four­niture de matériels didactiques pour les classes de transition.
«Nous avons pu sauver l’année scolaire et organiser les examens», s’enorgueillit président de la République, qui indique que «notre rôle, en tant que pouvoir public, c’est de continuer à soutenir le secteur de l’Educa­tion à l’échelle nationale, africaine et internationale». «C’est le sens de notre effort de consacrer à l’Education, 26% du budget de l’Etat», indique Macky Sall, qui soutient encore que «c’est aussi le sens de mon engagement dans le partenariat mondial pour l’éducation et de l’accueil à Dakar en février 2018 de la 3ème conférence sur le financement de l’éducation pour mobiliser 3, 1 milliards de dollars sur la période 2018-2020».
«Si l’éducation a un coût, elle n’a pas prix. Et aucun investissement n’est de trop pour construire des écoles et recruter des enseignants de qualité et bâtir des systèmes éducatifs performants», note le président de la République qui a qualifié les enseignants de «soldats du savoir». L’enseignement, selon lui, «ne doit pas suivre par une logique élitiste avec le culte du diplôme», mais doit, à en croire le chef de l’Etat, «répondre aux besoins du marché» en assurant «une formation professionnelle et technique adéquate».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here