PARTAGER

Cette année, la célébration de la Journée mondiale du théâtre se déroulera sur 5 jours. Prévue pour le 27 mars, Dakar va commencer la fête le 24 pour la terminer le 30 du même mois. Au programme des tables rondes, des hommages et beaucoup de spectacles.

Joindre l’utile à l’agréable, c’est dans cette optique que la Journée mondiale du théâtre sera célébrée le 27 mars. Les acteurs vont, dans un premier temps, diagnostiquer les maux qui gangrènent le secteur à travers des panels et tables rondes. Au même moment, des spectacles seront organisés dans toutes les régions.
A cet effet, le Sénégal va dérouler un programme sur plusieurs jours. Le 24 mars, un pèlerinage à l’école William Ponty de Dakar est prévu. Considérée comme témoin de l’histoire du théâtre sénégalais car étant le berceau des premiers acteurs tels que Douta Seck et Assane Seck, entre autres, l’école William Ponty deviendra ce qu’elle a été dans le passé le temps d’un instant.
Le 26 mars, les femmes comédiennes prendront leurs quartiers à la Maison de la culture Douta Seck. Un Sargal y sera organisé pour récompenser les pionniers, les amis et acteurs du théâtre sénégalais. Le 27 mars, Sorano va accueillir la cérémonie officielle de lancement de la journée. Le discours des officiels sur le hall de Sorano laissera la place cette année à un spectacle plus vivant. Des sketches de 10 minutes seront intercalés dans la succession d’adresses des autorités.
A la fin de la cérémonie, une vingtaine de bus mettront le cap sur Pikine. Au centre Fodé Doussouba, l’Arcots de Pikine accueillera les invités. Une table ronde s’en suivra à Guédiawaye, le même jour. Elle évoquera l’œuvre de Amadou Dia, un Conseiller spécial du président de la République et critique de théâtre. Des extraits de ses textes seront interprétés sur scène. Le soir, la délégation  va retourner à Sorano pour terminer en beauté.  La dernière création de la Compagnie nationale y sera interprétée. Le 30 mars, la compagnie Kaddu Yaraax va organiser un panel.
En prélude à la manifestation, le comité d’organisation et la Direction des arts ont fait face à la presse. De cette rencontre, on retiendra que cette année le centre de Dakar de l’Institut international du théâtre sera relancé. Cela va coïncider avec 70ème anniversaire de l’Institut international du théâtre. Un message émanant des 5 Continents sera lu à la cérémonie officielle. En même temps, le comédien de l’année sera récompensé par l’Association de la presse culturelle du Sénégal (Apcs).
La fête ne se limite pas qu’à Dakar. «On a choisi d’alterner. L’année passée c’était Thiès. On revient sur Dakar pour ensuite retourner dans une région. Mais cela ne veut pas dire que les autres régions ne vont pas fêter la journée. C’est la cérémonie officielle qui est prévue à Dakar mais toutes les régions vont la célébrer», a précisé le directeur des Arts, Abdoulaye Koundoul.
En ce qui concerne la thématique des spectacles, Pape Faye du comité d’organisation admet que «la corde sensible sera touchée», faisant ainsi le lien avec les enlèvements d’enfants.
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here