PARTAGER

Le parti au pouvoir a célébré ses onze ans d’existence hier à l’initiative des jeunes apéristes. Une occasion pour l’Alliance pour la République de tirer le bilan et d’inviter à la remobilisation et la redynamisation. «C’est un moment de communion, notamment avec nos camarades jeunes. L’Apr est un parti jeune, dynamique, qui veut soutenir Macky Sall, élu brillamment il y a huit mois. Il y a toute l’énergie qu’il faut. J’appelle tous les militants à accompagner le Pré­sident sur ses cinq programmes, trois initiatives et ses cinq axes appelés Macky 5-3-5. Donc, il y a du travail à faire», a dit Mimi Touré qui avait à ses côtés Seydou Guèye, Mbaye Ndiaye, Benoît Sambou, Thérèse Faye, entre autres. Cette dernière qualifie d’ailleurs le bilan des onze années d’existence de l’Apr de «satisfaisant». «L’objectif de tout un parti est la conquête du pouvoir. Macky Sall a fondé l’Apr le 1er décembre 2008. En 2012, il a été porté au pouvoir ; en 2019, les Sénégalais lui ont renouveler leur confiance», a-t-elle expliqué. L’ex-coordonnatrice de la Cojer a ainsi invité ses camarades de parti à être unis, solidaires et à travailler pour la réussite du programme «Ligge­yeul Euleuk» dit 5-3-5. Et aux jeunes, Thérèse Faye leur demande de «se concentrer sur les orientations, la discipline et les structures du parti mais aussi à accompagner le Prési­dent».
Aminata Touré s’est aussi prononcée sur les tensions dues à l’annonce d’une hausse du coût de l’électricité, mais surtout les actions menées par Guy Marius Sagna et Cie qui ont manifesté devant le Palais vendredi dernier avant d’être arrêtés. «La Répu­blique a ses normes et sa démocratie, il faut la respecter. On n’a pas vu de foule, le plus important est de se mettre au travail. Les élections sont derrière nous maintenant», a-t-elle souligné. Sur cette hausse du prix de l’électricité justement, Seydou Guèye a, à la suite du directeur général de la Senelec, expliqué les raisons. «La baisse de 2017 est le résultat objectif du travail qualitatif de la Senelec. Ce qui se passe aujourd’hui, c’est la subvention qui est modulée. La hausse ne sera effective qu’en mars 2020», a dit le ministre-conseiller en charge de la communication de la Présidence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here