PARTAGER

Célébrant aujourd’hui la journée du 23 juin 2011, la Cojer se réjouit de «l’élargissement de la citoyenneté» et du «renforcement des institutions». Les jeunes de l’Apr rappellent les «incessants agressions,tripatouillages et empiétements permanents» de la Constitution par le régime de Wade.

23 juin 2011 – 23 juin 2020. Il y a 9 ans, un grand rassemblement devant les grilles de l’Assemblée nationale pour récuser le ticket présidentiel sonnait le début de la fin du régime du Président Abdoulaye Wade. La Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) se souvient de cette journée lors de laquelle «le Peuple sénégalais avait déclenché, au travers d’une exceptionnelle mobilisation, une grande lutte citoyenne contre un pouvoir engagé dans un brutal processus de mise en péril du socle de notre République». Dans un communiqué, la Cojer se félicite : «Aujourd’hui, le contexte a changé. La démocratie sénégalaise s’est encore consolidée à l’issue du Référendum de mars 2016 par la création de droits nouveaux pour les citoyens, le renforcement des pouvoirs de toutes les institutions de la République et l’élargissement de la citoyenneté.»
Les jeunes de l’Apr rappellent que le régime libéral «n’avait eu de cesse de malmener notre charte fondamentale par le biais d’incessantes agressions, de tripatouillages et d’empiétements permanents». La Cojer d’ajouter : «Puisant force et inspiration dans ses nobles traditions de lutte, le Peuple sénégalais avait récusé, dans un admirable élan patriotique et citoyen, la volonté funeste d’un pouvoir, empêtré dans une grave crise de fouler au pied notre Constitution.» Pour les jeunes du parti présidentiel, la victoire des Forces vives du Sénégal du 23 juin 2011 «était incontestablement le principal signe avant-coureur de la fin programmée de l’ancien régime». La Cojer poursuit : «Elle a soudé les forces de rupture autour de nouvelles exigences et de nouvelles responsabilités. Vaincre l’ancien régime était devenu un impératif historique catégorique pour tous les patriotes, tous les républicains et démocrates de notre pays.»
Près d’une décennie après cette mobilisation citoyenne, c’est avec un «profond respect» à l’égard des acteurs de cet événement que la Cojer évoque ce sujet. «Il est aujourd’hui réconfortant de voir l’essentiel des mobilisés, combattants et vainqueurs du 23 juin 2011 aux côtés du Président Macky Sall, pour concevoir et bâtir ensemble un pays prospère, de tous et pour tous», se félicitent Moussa Sow et ses camarades. Par ailleurs, les jeunes de l’Apr souhaitent une mobilisation derrière le Président Macky Sall pour lutter contre le Covid-19. «Les voix asséchées des sirènes assoupies ne pourront jamais remplacer un juste combat par une volonté de rendre instable notre pays engagé dans une guerre de survie nationale contre le Covid-19», martèlent les jeunes Apéristes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here