PARTAGER

L’île de Gorée a eu droit hier à son défilé qui a plongé les populations dans une joie immense.

La commune de Gorée a participé à la fête de l’indépendance à travers un défilé haut en couleurs. Permettant à ceux qui n’ont pas eu l’opportunité de traverser la mer pour rejoindre la Place de la Nation d’en vivre un, ce défilé qui a eu lieu au niveau de l’avenue principale de l’île a permis aux Insulaires de ressortir leur passé et partager leurs valeurs à travers la diversité des personnes qui y ont participé. Il fut bouclé au bout de 25 mn par les militaires. Le détachement des sapeurs-pompiers et les éléments des Asp et de la police ont donné un caractère un peu martial à la parade. «C’est un défilé haut en couleurs», a apprécié Me Senghor dans son adresse à la fin du défilé. Saluant le professionnalisme avec lequel il s’est déroulé, le maire de Gorée invite à rendre un hommage mérité au Conseil municipal, notamment à Amadou Mbodji et au sergent-chef Adama Thiam, arrachés à l’affection des Goréens. «Si le défilé a connu ce niveau d’organisation, on le doit à l’irremplaçable Amadou Mbodji et feu sergent-chef Adama Thiam. Ama­dou Mbodji a laissé un vide. Il a prouvé qu’on est militaire pour toujours», a témoigné l’édile de Gorée.
Demandant à l’assistance de rendre un hommage à ces deux disparus en observant une minute de silence, Me Senghor souligne que ce défilé permet de rappeler «les fondements d’un Etat». Invitant ses concitoyens à s’impliquer pour mieux développer l’île, l’édile de Gorée demande à la jeunesse de s’inspirer de cette tradition militaire qui aiderait à respecter les symboles de la République. «Très fier d’être Goréen», Me Senghor se félicite de voir l’école Mariama Ba établie dans son territoire communal.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here